cheminée
Maison

Pourquoi choisir un insert de cheminée ?

Pendant les longs mois d’hiver, quoi de plus agréable que de se cocooner près d’un bon feu de cheminée, un chocolat chaud sur la table basse et un bon livre dans les mains ? En effet, la cheminée est souvent considérée comme un petit plus lorsqu’on change de logement, que l’on achète ou que l’on fait construire. Alors pour ceux qui voudraient s’en munir, pourquoi ne pas choisir un insert de cheminée ? Quels en sont les avantages ? Les inconvénients ? Quel est le budget à y consacrer ? Cet article répond à vos questions.

Les avantages d’un insert de cheminée

L’insert de cheminée, comme son nom l’indique est encastré dans le foyer de cheminée. Cette installation particulière permet d’avoir un bien meilleur rendement de la chaleur (jusqu’à 80% contre moins de 20% pour un foyer ouvert).  A ce titre, l’insert peut constituer une source de chaleur à part entière, sans avoir à rajouter de radiateur dans la pièce et celles avoisinantes. Un autre point fort de l’insert de cheminée est sa capacité d’autonomie (au moins dix heures de chauffage pour la plupart des modèles). Cela permet notamment de passer la nuit sans avoir à se réveiller sous des températures fraîches pendant les froides nuits d’hiver. Enfin, le dernier avantage principal de l’insert réside justement dans le fait que le foyer soit fermé. Par ce biais, il offre une garantie de sécurité supplémentaire : les risques d’incendie sont amoindris puisque les projections de flammèches sont contenues. Un conduit prévoit l’évacuation des fumées, ce qui évite également que celles-ci se répandent dans la pièce. Vous pouvez également protéger votre sol près du foyer en y installant une bonne plaque sous poêle.

A lire aussi : Le guide pour changer ses fenêtres

insert de cheminée

Le budget pour un insert de cheminée

Contrairement à une cheminée à foyer ouvert, qui elle, nécessite de gros travaux, l’insert de cheminée s’installe relativement facilement. Cela a pour effet de limiter le coût. En fonction de votre situation, renseignez-vous sur les aides possibles pour encore réduire le prix (aides régionales, Crédit d’Impôt Développement Durable, etc.). Le prix total d’un insert de cheminée dépend de nombreux critères : la forme de votre cheminée, le choix du combustible, le rendement voulu, les matériaux et le design recherché… En tenant compte de tous ces critères, il faut compter entre 1 000 et 5 000 euros pour l’achat de l’insert et l’installation. Ensuite, il faut y ajouter bien sûr le coût du combustible. Le bois reste la matière première la plus économique (environ 30% moins cher que des granulés). Mais quel que soit le combustible sur lequel portera votre choix, la cheminée reste particulièrement rentable par rapport aux autres types de chauffage standard : l’électricité ou le gaz coûtent trois fois plus cher ! La qualité du combustible ne doit pas non plus être négligée : les granulés ou le bois de mauvaise qualité brûlent trop vite. Pour réaliser davantage d’économies, vous pouvez aussi miser sur un procédé nouveau : la double combustion. En équipant votre insert d’une deuxième arrivée d’air, le gaz provenant de la première combustion sera brûlé une seconde fois pour un meilleur rendement. Avec cette installation supplémentaire et en fonction de votre logement, vous pourrez faire de votre insert de cheminée un chauffage exclusif !

A découvrir également : Quel type de sol pour son salon ?