Finance

Comment résilier son contrat auto ?

Pour différentes raisons, il arrive parfois qu’on souhaite résilier son contrat auto. Et pour cela, il faudra être attentif à la date de souscription pour savoir si vous êtes toujours la première année d’engagement ou si vous l’avez dépassée. En effet, en fonction de votre situation, les motifs de résiliation peuvent changer et vous faciliter la vie ! 

Résiliation après la date d’échéance

Si cela fait au moins 1 an que vous avez souscrit à votre contrat d’assurance auto, alors vous pouvez faire jouer la loi Hamon. En effet, c’est une clause qui vous permet de mettre fin à votre contrat suivant les 12 mois de votre engagement. Pour cela, il vous suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur pour l’informer de votre décision. Généralement, il faudra compter 1 ou 2 mois. Quant à savoir comment l’écrire, il vous suffit de vous diriger vers le site https://fr.slideshare.net/resilions.  

Lire également : Comment faire pour réaliser un contrat de mariage ?

L’autre possibilité de résilier son contrat, c’est la vente ou la donation de votre véhicule. Dans ce cas précis, il suffira d’avertir votre courtier par une lettre recommandée avec accusé de réception. Ainsi, il pourra faire le nécessaire dans les 10 jours suivant la réception de votre courrier.

Résiliation avant la date d’échéance

Si vous souhaitez résilier votre contrat auto avant la date d’échéance, alors il faudra pouvoir invoquer un motif légitime. Par exemple, on pense à un changement de domicile dans un environnement où le risque de vol est accru. On pense également à un changement de situation matrimoniale avec un mariage ou un divorce. Dans ce cas-là, vous pourrez informer votre assureur de ce changement par lettre recommandée avec avis de réception.

Lire également : Faire un placement efficace en SCPI

L’autre possibilité, c’est un changement de profession. En effet, si vous devez effectuer le double du trajet pour aller travailler, cela peut venir peser dans la balance lorsque vous invoquerez une résiliation. Enfin, un départ à la retraite ou une cessation d’activité devrait modifier l’usage que vous faites de votre véhicule. Dans ces cas-là, vous pouvez en informer votre courtier qui pourra vous proposer de résilier votre contrat.