Finance

Seniors, des conditions de vie de plus en plus précaires

Deux seniors sur trois affirment aujourd’hui avoir du mal à vivre confortablement avec leur retraite. Nombreuses peuvent être les causes de cette baisse du pouvoir d’achat. Il y a notamment la situation du gel des retraites, le fait que les familles nombreuses aient été fiscalisées et que la demi-part des veuves ait été supprimée. On peut aussi noter la hausse de la CSG ou l’existence de la taxe spécifique allouée aux retraités.

À cet effet, plusieurs retraités ont rejoint le mouvement des gilets jaunes parce qu’ils ont été directement touchés par la sous-indexation des pensions de retraite. Des chiffres témoignent de cette baisse du pouvoir d’achat chez les personnes âgées : en 2 ans, le pourcentage des seniors de plus de 75 ans qui se restreignent pour la consommation est passé de 11,4 % à 16 %, soit une hausse de 4,6 %. Par ailleurs, la pauvreté des plus de 75 ans est passée de 7,6 % à 9,6 % en 2 ans !

Une vie de retraité épanouie : comment y parvenir ?

Dire que les personnes âgées n’ont pas de problèmes d’argent est désormais faux, mais vous pouvez y remédier en vous trouvant un job senior. Si vous aviez l’habitude de travailler, un job senior vous permettra de maintenir une vie active, mais évidemment à un nouveau rythme.

Ce genre de travail, en complément de votre retraite, vous permettra de faire face plus facilement aux nombreux impôts et autres baisses de revenus auxquels vous êtes soumis.

Si le pouvoir d’achat des retraités diminue, la consommation aura également tendance à suivre cette voix. Obtenir un travail vous permettra de continuer à vous offrir de petits plaisirs bien mérités, des sorties, des cadeaux aux petits-enfants, etc. Vous maintiendrez ainsi une vie active, tout en vous faisant plaisir.

travail personne agée

Quelles aides sont mises à la disposition des retraités ?

La pension pour la retraite est parfois insuffisante. L’hébergement en centres spécialisés et le maintien à domicile ont notamment des coûts non négligeables. Le retraité doit s’acquitter de son loyer ou de son tarif journalier dans une maison de retraite, des frais dédiés aux services d’aides à domicile, des coûts d’aménagement de son logement, etc.

L’État propose déjà des subventions avantageuses aux retraités (APA ou allocation personnalisée d’autonomie, aide financière pour l’aménagement du logement des personnes âgées, aide-ménagère du département, ASH ou aide sociale à l’hébergement…). Toutefois, elles ne suffisent pas face à l’augmentation perpétuelle du coût de la vie.

Afin d’offrir aux seniors la possibilité de vivre dignement, loin des soucis financiers, de nombreuses associations proposent une mise en relation des particuliers employeurs avec des candidats seniors pour des services à domicile. Conscientes du fait que les personnes âgées n’ont plus la même force qu’auparavant, ces associations conseillent des emplois adaptés à leur condition physique et à leurs disponibilités. Parmi les métiers les plus populaires, on trouve les emplois de garde d’enfants, d’assistant de vie, de gardiennage de propriété, de garde d’animaux, etc.

Partager cet article !