Comment rénover votre maison?

Comment rénover votre maison?

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une maison ancienne dont vous ne vous lassez pas d’admirer les poutres apparentes et les moulures d’époque. Seul problème : celle-ci est extrêmement gourmande en eau, en électricité et en chauffage : pas de doute, votre maison a besoin d’une rénovation (qui n’altérera en rien son charme d’antan, ne vous inquiétez pas). À suivre : les travaux de rénovation à effectuer pour faire des économies d’énergie.

Comment mettre fin aux pertes d’énergie calorifique ?

Constat : tous les chauffages sont allumés et la température n’est pas agréable, vous sentez des courants d’air dans certaines pièces et vous ne parvenez pas à avoir une chaleur constante en hiver. En été, impossible de rafraîchir votre demeure, où il fait aussi chaud à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il semble évident que votre maison est mal isolée.

Pour y remédier :

  • Accédez à vos combles et vérifiez l’isolation de votre toiture : 30% des pertes d’énergie calorifique viennent de là. Si l’isolation est vieille ou même inexistante, c’est par ce point que vous devez commencer. Contactez un artisan qui pourra vous conseiller dans vos travaux d’isolation de combles au meilleur prix et vous expliquer les démarches à effectuer pour obtenir une subvention pour ce chantier (elles sont nombreuses depuis la mise en place de la loi sur la transition énergétique).
  • Vérifiez si l’isolation de vos murs est correcte et corrigez les problèmes avec une isolation intérieure (qui vous grignotera un peu la surface de la pièce, mais qui est plus facile à réaliser) ou extérieure (qui demandera plus de travail, mais qui laissera votre pièce intacte)
  • Examinez minutieusement vos portes et fenêtres qui peuvent être responsables des courants d’air que vous ressentez : il suffit parfois de refaire les joints pour que le problème soit réglé
    Pour vous aider dans votre chasse aux déperditions énergétiques, sachez que la plupart des mairies proposent le prêt de caméras thermiques aux concitoyens pour faciliter leurs diagnostics : c’est un moyen efficace et rapide de déceler les problèmes d’isolation de votre maison.

Halte à la surconsommation d’eau


Constat : votre facture d’eau explose alors que vos robinets, même ouverts à fond, ne vous donnent qu’un petit filet d’eau avec lequel vous parvenez difficilement à vous rincer dans votre douche. À faire : revoir votre installation.

Après vous être assuré que votre système est aux normes, prenez les choses en main :

  • Changez les robinets qui en ont besoin : s’ils sont trop anciens, le calcaire s’est sans aucun doute déposé en quantité à l’intérieur, ce qui empêche l’eau de couler correctement et profitez-en pour les équiper de mousseurs. Optez pour des mitigeurs qui permettent une économie d’eau substantielle.
  • Installez une chasse d’eau à double commande pour adapter le volume d’eau à la quantité de déchets à évacuer
  • Installez un adoucisseur d’eau, pour empêcher les dépôts de calcaire (plus ou moins important suivant la composition de votre eau de ville, qui varie selon les régions). L’eau douce que vous aurez alors à votre disposition vous fera faire des économies sur vos achats de produits d’entretien (plus besoin d’anticalcaire), de produits de beauté (plus de dessèchement de la peau et des cheveux), de produits adoucissants pour le linge et qui augmentera la durée de vie de vos appareils électroménagers comme la cafetière ou la bouilloire.

Alléger votre facture d’électricité


Constat : même quand les chauffages électriques sont allumés au maximum, il ne fait pas très chaud dans la pièce et vous payez une somme astronomique d’électricité. Dans ce cas-là, pas besoin de chercher très loin : vous avez sans doute des radiateurs type « grille-pain » qui utilisent un maximum d’énergie pour une chaleur transmise très moyenne.

Vous devez alors :

  • Changer vos radiateurs pour des modèles plus récents équipés de robinets thermostatiques permettant de maitriser facilement la température
  • Réfléchir à la mise en place éventuelle d’un poêle à bois ou à pellets qui pourrait vous fournir une chaleur très agréable à moindre coût
  • Faire le tour de vos ampoules pour vérifier si elles sont à économie d’énergie et installez des détecteurs de mouvement dans les endroits, comme les couloirs, où la lumière reste régulièrement allumée.

Entreprendre une rénovation peut sembler insurmontable, mais c’est une étape nécessaire pour se sentir bien chez soi et ne dépenser que ce qui est nécessaire au bien-être des habitants. Ces modifications ont bien évidemment un coût, mais elles seront rapidement rentabilisées dans les années à venir. N’hésitez pas à faire établir un diagnostic pour évaluer les changements à effectuer et lancez vous dans l’aventure de la rénovation : vous ne le regretterez pas !