Finance

Pourquoi souscrire à une assurance emprunteur ?

Dans le but de réaliser en toute sérénité vos différents projets quelle que soit sa nature, tout entrepreneur a besoin d’une assurance emprunteur. Cette demande d’assurance peut se faire en amont de la recherche de crédit, notamment si vous pensez que le prêt paraît difficile à obtenir. Une telle assurance est la meilleure couverture de prêt permettant de garantir le remboursement du crédit en cas de défaillance de paiement d’un débiteur. Cette assurance prête regorge de multiples garanties qui vous seront énumérées dans cet article.

Garanties en cas de décès

L’entrepreneur qui souscrit à une assurance emprunteur bénéficie en premier lieu de garanties en cas de décès. C’est l’un des risques que tout contrat d’assurance emprunteur garantit à tout assuré tout au long de la durée de son prêt. Si vous décédez pendant la durée du prêt, votre assureur se chargera de régler le solde auprès de votre créancier. En quelques mots, le fait de vous tourner vers une telle assurance vous protégera non seulement en cas de décès, mais aussi en cas d’invalidité extrêmement grave.

Lire également : Plateforme de comptabilité dans le cloud, des chiffres en ligne

La garantie en cas de Perte totale et irréversible d’Autonomie (PTIA)

Là PTIA est sans doute sous-entendu comme une incapacité totale de travail.  La maladie, étant un phénomène inévitable à toute personne, elle peut apparaître à tout moment. La garantie prête   s’applique donc à un assuré qui se retrouve dans cet état d’invalidité. C’est la garantie parfaite vers qui toute personne doit tourner du simple fait qu’elle a pour objectif de protéger les personnes capables d’exercer une activité professionnelle. C’est aussi le cas pour un assuré qui ne peut plus effectuer les actes courants de la vie comme manger, se déplacer ou s’habiller.

La garantie en cas d’Incapacité temporaire de Travail (ITT)

Une assurance emprunteur protège tout assurer se trouvant dans une situation d’incapacité temporaire de travail. Après un accident ou une maladie, un assuré peut se retrouver dans l’incapacité temporaire de reprendre son boulot. À cette instance, ce dernier a besoin d’être couvert dans ces différents contrats. L’assureur emprunteur va donc se changer de rembourser la totalité de ses dettes auprès de ses créanciers. L’assureur poursuit son œuvre jusqu’au rétablissement ou la consolidation totale de la blessure de l’assuré.

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un cabinet d’expert-comptable près d’Aix-en-Provence ?

En effet, il est nécessaire de souligner que l’assureur peut décider de ne prendre en charge que les échéances du prêt à hauteur de la quotité choisie à l’adhésion. Voilà pourquoi il est vivement conseillé de bien veiller aux différentes conditions prévues dans un contrat d’assurance emprunteur.

La garantie en cas de perte d’emploi

Une assurance emprunteur peut également protéger un assuré en cas de perte de son emploi. Là, près d’un emploi est un phénomène imprévisible qui peut arriver à tout le monde. Cependant, celui qui s’est confié à une assurance peut se voir exonéré de certains désagréments.

Ici, l’assureur prend le devant pour payer une partie du remboursement du prêt si l’assuré perd son travail. Il est donc important de retenir qu’une telle garantie ne se déclenche ici qu’en cas de licenciement pour les salariés en CDI spécialement. Voilà pourquoi cette garantie est souvent considérée comme une garantie optionnelle, car elle ne concerne que les personnes qui travaillent.