Gérer l’hypoglycémie avec le resucrage

Face à une baisse significative de la glycémie, le corps a besoin d’un coup de pouce. Apprendre à se resucrer est essentiel pour réguler votre taux de sucre sanguin et maintenir un bon niveau d’énergie.

Que comprendre de l’hypoglycémie ?

L’hypoglycémie, c’est lorsque le taux de glucose (sucre) dans le sang est anormalement bas. Il convient de noter que cette situation peut survenir aussi bien chez les personnes diabétiques que non diabétiques. Les symptômes peuvent être variés : fatigue, faim, sueurs, tremblements, vertiges ou confusion.
Pour tout savoir sur le sujet et obtenir des informations détaillées et précises, référez-vous au site spécialisé gluchypo.fr. Solliciter l’avis de professionnels de santé reste incontestablement la meilleure approche face à une suspicion d’hypoglycémie.

Lire également : Exorcisme de Léon XIII : texte intégral en français et signification

Le resucrage en pratique : La règle des 15

La première étape pour gérer efficacement une hypoglycémie est de reconnaître ses signes avant-coureurs. Une fois identifiée, voici comment procéder au resucrage. Un remède couramment utilisé est la fameuse « règle des 15 ». Elle consiste à consommer 15 grammes de glucides rapidement absorbables, puis d’attendre 15 minutes avant de vérifier si le taux de glycémie est revenu à la normale.

  • Prenez tout d’abord trois à quatre morceaux de sucre blanc, bien connus pour leur rapidité d’assimilation.
  • Sinon, optez pour un grand verre de jus de fruits.
  • En l’absence de ces denrées, un soda non diététique fait également l’affaire.

Idéalement, il est préconisé de combiner les sucres rapides et les sucres lents (pain, biscuits…), une fois les symptômes d’hypoglycémie améliorés.

A lire aussi : Qu’est-ce que le Reiki Usui et quels sont ses bienfaits ?

Quelques astuces nutritionnelles pour éviter les hypoglycémies

Dans le cadre d’un régime équilibré visant à maintenir un bon taux de glycemie, les fibres alimentaires jouent un rôle clé. Elles permettent notamment de retarder l’absorption de glucides et ainsi de stabiliser le taux de sucre dans le sang.

  1. De nombreux fruits sont riches en fibres comme les pommes, les oranges ou encore les baies. Les légumes sont aussi une source importante de fibres.
  2. L’introduction de céréales complètes dans votre alimentation contribución également à augmenter votre apport en fibres.
  3. Les légumineuses comme les lentilles, pois chiches ou haricots secs sont à privilégier car riches en fibres et faibles en graisses et sucres.

N’oublions pas que chaque personne est unique et que son taux de glucose sanguin peut réagir différemment selon le choix des aliments. L’idée n’est donc pas d’éliminer complètement les glucides, mais de choisir judicieusement ceux qui favorisent une libération plus lente du sucre dans le sang.

Mise en pratique : gérer le resucrage lors d’une hypoglycémie nocturne

L’hypoglycémie nocturne est un type d’hypoglycémie particulièrement délicate à gérer. Elle peut survenir pendant le sommeil sans provoquer de symptômes notables. C’est là que la « règle des 15 » trouvera toute sa pertinence. Si vous vous réveillez en pleine nuit avec des symptômes d’hypoglycémie :

  1. Faites usage de trois à quatre morceaux de sucre blanc ou d’un verre de jus de fruits.
  2. Patientez 15 minutes tout en étant vigilant(e) quant à l’évolution de vos symptômes.
  3. Si les symptômes persistent, il convient de reprendre encore 15 grammes de glucides.
  4. N’oubliez pas de prendre un en-cas à base de glucides lents après gestion d’une hypoglycémie nocturne pour stabiliser votre taux de sucre sanguin jusqu’au petit déjeuner.

Savoir gérer une hypoglycémie est essentiel tant pour maintenir un bon équilibre glycémique que pour prévenir des complications ultérieures. N’hésitez pas à discuter avec votre professionnel de santé de vos symptômes, de vos habitudes alimentaires et de la meilleure manière de gérer ces épisodes hypoglycémiques.

Articles similaires