Santé

Quels sont les aliments difficiles à digérer ?

On sait tous désormais à quel point ce que nous mangeons est important pour notre santé. “Vous êtes ce que vous mangez” – mais pas que ! Certains aliments sont difficiles à digérer et peuvent s’avérer néfastes à votre organisme s’ils sont consommés en trop grande quantité. On vous cite quelques aliments difficiles à digérer.

A lire aussi : Préparer l'été en maison de retraite : les points importants

Faciliter la digestion : quels aliments sont lourds à digérer ?

Certains aliments de notre alimentation courante peuvent créer des ballonnements, du reflux gastrique, de la constipation, des douleurs abdominales ou encore des flatulences. S’il est important de bien prendre son temps pour le repas, parfois, ces précautions ne suffisent pas à faciliter la digestion.

Les aliments responsables d’une digestion parfois difficile selon les sujets ne sont pas pour autant à éviter. En connaissance de cause, il est possible d’adapter son alimentation, mais aussi de contourner le souci à l’aide de petits coups de pouce appréciés par votre ventre. Par exemple, il est maintenant avéré que la bromélaïne traite la digestion difficile

Lire également : Le safran : une épice aux multiples vertus pour la santé

Voici pour vous les aliments qui favorisent les petits soucis de digestion.

La charcuterie

La charcuterie fait malheureusement partie des aliments qui sont lourds à digérer. Elle favorise la fermentation dans le côlon et donc les flatulences.

Les épices 

De manière générale, manger trop épicé n’est pas compatible avec une bonne digestion.

La friture

Riche en graisse, toute friture se digère avec lenteur et peut provoquer des douleurs au moment de la digestion : à consommer avec modération !

L’oignon cru et l’ail cru

Si vous êtes sujets à flatulence, ces aliments seront meilleurs pour vous consommés cuits !

Certains fromages

Les fromages fermentés tels que les fromages bleus, le Brie ou encore le Munster fermentent dans le côlon et provoquent inévitablement des ballonnements.

Le lait

Ennemi connu d’une bonne digestion, le lait reste difficile à assimiler, que vous soyez tolérant au lactose ou non.

Les légumineuses

Voici une famille qui a malheureusement mauvaise réputation : flatulences, lourdeur… Laissez tremper lentilles, haricots, pois chiches et fèves avant de les cuisiner. 

Le pain

Oui, le pain blanc est bien connu pour être difficile à digérer : il provoque des flatulences. Le pain de mie et les biscottes sont mieux tolérés en termes de digestion.

Le piment

Si le piment est bon pour la santé et possèdes des vertus certaines, il irrite aussi les muqueuses et favorise les brûlures d’estomac.

La famille des brassicacées

Les brassicacées comprennent tout ce qui est choux et brocolis. Les choux sont notamment connus pour favoriser les flatulences et les ballonnements.

Certains poissons

Les poissons au goût fort, tels que sardine, hareng et anchois peuvent provoquer des ballonnements et sont plus difficiles à digérer que les poissons blancs. 

Les fruits secs

On y pense rarement, mais les fruits secs ne favorisent pas une digestion douce et agréable. Riches en fibres, ils favorisent la fermentation intestinale.

S’il est important de choisir ce que l’on mange en connaissance de cause, il ne faut pas pour autant se priver de manger de tout, de manière équilibrée. Bons menus à vous, et n’oubliez pas : consommez avec plaisir !