Placer son épargne dans une SCPI européenne

Les SCPI européennes sont très appréciées en raison de leur diversification géographique et de leur optimisation de la fiscalité des loyers. Une SCPI européenne est une société d’investissement immobilier qui investit principalement en Europe. Ses gestionnaires peuvent ainsi acquérir des biens répartis sur l’ensemble du Vieux Continent. Découvrez pourquoi et comment investir dans les SCPI européennes.

Pourquoi investir dans une SCPI européenne ?

Investir dans une SCPI européenne présente plusieurs avantages. Le premier est la diversification du patrimoine. Effectivement, il est recommandé de répartir ses investissements sur plusieurs zones géographiques. Cela vous permet de limiter le risque de perte en capital en cas de ralentissement de l’économie d’un pays, mais aussi de profiter des différents cycles économiques des nations européennes.

A lire en complément : Une simple application pour la gestion immobilière

Les rendements visés par les SCPI européennes sont également plus élevés que la moyenne des SCPI françaises. Moins concurrentiels, les marchés immobiliers étrangers sont censés offrir plus d’opportunités. Les gestionnaires disent donc y trouver plus de rentabilité qu’en France, où le marché immobilier est plus mature.

Enfin, investir dans une SCPI européenne permet de réduire la pression fiscale sur les revenus immobiliers.

Lire également : Et si vous achetiez une maison en Corse pour votre retraite ?

Comment investir dans une SCPI européenne

Il est possible d’investir dans une SCPI européenne au comptant ou à crédit pour bénéficier de l’effet de levier. Les revenus de votre investissement peuvent ainsi vous permettre de financer, au moins en partie, votre investissement.

Les SCPI européennes sont accessibles en détention directe et ne sont pas actuellement accessibles par le biais d’un contrat d’assurance-vie, à l’exception de Corum AM qui a lancé une offre d’assurance-vie dédiée pour ses SCPI.

Attention, si vous investissez dans des SCPI européennes via des supports en unités de compte dans un contrat d’assurance-vie, vous ne pouvez pas investir à crédit.

Vous pouvez souscrire à votre SCPI européenne directement auprès de la société de gestion, via un courtier en ligne spécialisé, via votre banque ou via un conseiller en gestion de patrimoine.

À noter : investir dans une SCPI européenne ne coûte pas plus cher en passant par un intermédiaire tel qu’un conseiller en gestion de patrimoine, car la société de gestion partage les droits d’entrée avec l’intermédiaire. Il est donc judicieux d’investir par ce biais, d’autant plus que le conseiller en gestion de patrimoine pourra vous apporter des conseils sur mesure pour choisir la SCPI la plus adaptée à votre profil d’investisseur et à vos projets, grâce à une approche patrimoniale globale. scpi-8.com peut vous aider.

Afin de déterminer la meilleure stratégie d’investissement immobilier étranger pour vous via des parts de SCPI, il est judicieux de consulter un conseiller en gestion de patrimoine en amont de votre projet d’investissement dans le secteur immobilier.

Quelle est la fiscalité d’une SCPI européenne ?

La fiscalité des SCPI européennes est inférieure à celle des SCPI françaises. Les revenus des SCPI européennes ne sont pas imposés deux fois : seule la fiscalité locale s’applique, c’est-à-dire celle du pays dans lequel se trouve le bien. Selon la convention signée entre la France et le pays en question, les associés d’une SCPI européenne bénéficient soit d’un crédit d’impôt (c’est le cas des SCPI investies en Allemagne, en Espagne ou en Italie, par exemple), soit d’une exonération (pour les SCPI belges, irlandaises, finlandaises ou portugaises). Attention toutefois, même si elles sont exonérées en France, les revenus doivent être déclarés à l’administration fiscale française.

Les revenus des SCPI françaises sont imposés comme des revenus fonciers. Leur imposition dépend du régime choisi (microfoncier ou réel), avec un taux d’imposition équivalent à la tranche marginale d’imposition et aux 17,2% de prélèvements sociaux sur les revenus.

Articles similaires