bijoux bouddhistes
Lifestyle

La place des bijoux dans la religion bouddhiste

Tous les adeptes du bouddhisme possèdent généralement des bijoux qui ont chacun une signification particulière et qui s’utilise différemment. Pour la majorité des Tibétains, le bijou est une sorte de pont entre le monde spirituel et le monde matériel. D’ailleurs, le simple fait d’utiliser et de regarder un bel objet est en soi un acte sacré. Par exemple, l’or est réservé à l’art religieux. Toutefois, pour la fabrication des bijoux, les matières les plus utilisées sont le laiton, le cuivre ou l’argent.

D’autre part, on découvre également sur les bijoux bouddhistes des pierres qui ont une signification symbolique. De plus, elles sont dotées d’un pouvoir bénéfique. Chaque pierre a son effet sur la vie de chaque individu qui la porte. Dans le bouddhiste, il existe trois objets indispensables pour tout pratiquant : le mala, la cloche et le Vajra.

Vous pourrez facilement trouver des bijoux bouddhistes en vous rendant chez une boutique zen.

Le mala, un bijou incontournable pour la pratique du bouddhisme

Le mala est un bijou se présentant sous la forme d’un chapelet et que tous les pratiquants bouddhistes tiennent à la main, enroulent autour de leur cou ou autour de leur poignet. Signifiant en sanskrit « guirlande de perles » ou « collier de fleurs », ce bijou regroupe 108 perles ayant un symbole particulier selon les pays.

L’origine de ces chiffres serait les 72 divisions de l’année chinoise en périodes de cinq jours, des 24 classements dans lesquels le calendrier a été reparti, et de la somme des 12 mois. Une autre tradition beaucoup plus ancienne définirait ces chiffres par la dérivation de 10800 multipliant le nombre de versets dans le Rig-veda et le nombre de moments sur une année. Chaque partie de ce bijou a une signification symbolique. La plus grosse perle mettrait en évidence la connaissance de la vacuité. Le compteur finissant par une cloche représenterait la vacuité et la connaissance. Le compteur avec au bout un dordje symboliserait la compassion et les moyens habiles. Le cordon représenterait le corps d’un Bouddha et enfin le petit cône symboliserait la vacuité elle-même.

Le Vajra, un véritable diamant pour les bouddhistes

Signifiant en tibétain dorjé, le Vajra présente une forte symbolique pour le bouddhisme. Il signifie « diamant » et représente l’éveil et la nature indestructible de l’esprit en soi. Il présente un petit sceptre qui est généralement à l’origine du foudre de diamant du dieu Indra.

En l’association à la cloche, ce symbole représente la compassion et les moyens habiles. Par ailleurs, la cloche quant à elle désigne la vacuité et la connaissance. En tenant un tel bijou, on symbolise la possession des moyens et de la connaissance.

La Cloche, symbole de la vacuité

Le bouddhisme est un concept basé sur la méditation. Lors de la pratique de cette religion, différents bijoux bouddhistes sont nécessaires, dont la cloche qui symbole la vacuité. Elle représente généralement la perfection de la sagesse, le principe féminin et l’expérience directe de la vacuité.

Il faut toujours la tenir par la main gauche. Cet objet est indispensable pour la pratique du bouddhisme. Par ailleurs, il existe divers accessoires où l’on peut parfaitement mettre en valeur cette religion comme les bracelets ou encore les colliers.

Partager cet article !