Comment instaurer une communication non violente dans un couple ?

Qu’elle soit écrite ou verbale, la communication est un élément essentiel pour rapprocher les personnes. Cela est encore plus valable lorsqu’il s’agit d’un couple. Cette démarche permet en effet à chaque partenaire d’exprimer ses ressentis, ses craintes, etc. De fait, il est nécessaire que la communication se fasse dans un environnement apaisé, sans violence. Vous avez des difficultés au sein de votre ménage ? Voici comment renouer les liens, avec une communication non violente.

Qu’est-ce que la communication non violente ?

Encore appelée CNV, la communication non violente est une forme d’expression verbale, qui consiste à faire naître des valeurs telles que le respect, l’empathie entre soi et autrui. Développée depuis les années 60, elle s’est avérée efficace dans la résolution de conflits en général, et entre conjoints en particulier. En effet, basée sur l’écoute active, cette communication encourage à comprendre l’autre, ses appréhensions, ses défauts, afin de l’accepter tel qu’il est. Ce faisant, il sera plus aisé de créer un climat de confiance, de convivialité entre les divers protagonistes. En outre, il s’agit d’un état d’esprit visant à être en adéquation avec soi-même, pour mieux extérioriser ses sentiments.

A lire aussi : Comment obtenir la carte IKEA Family crédit ?

Par ailleurs, la CNV permet aux époux de résoudre des mésententes liées à une communication défaillante. En effet, la sensation de se savoir écouté et/ou compris peut induire une sérénité favorable à l’harmonie. Ainsi, plus vous exprimez vos besoins, plus vous augmentez les chances de trouver une solution. De même, la communication non verbale est pratique pour mettre le désaccord au cœur des débats, et ceci sans agressivité aucune. Pour appréhender les contours de la CNV, des formations sont organisées un peu partout dans l’hexagone. À cet effet, nous vous recommandons la plateforme Conscience Amoureuse, pour en finir avec des problèmes de dépendance affective. De même, des séminaires sont organisés périodiquement, et vous fournissent les clés nécessaires pour retrouver votre estime.

CNV en couple

A lire aussi : Quand la CAF recalculé les droits 2021 ?

Les quatre étapes de la communication non violente

Vous l’avez compris, la communication non violente est un des principaux leviers permettant de rétablir la paix au sein d’un couple. Pour ce faire, la CNV est un processus subdivisé en quatre étapes, selon son précurseur, le psychologue Marshall Rosenberg.

L’observation

D’après le philosophe indien Jiddu Krishnamurti, « la plus haute forme de l’intelligence humaine est la capacité à observer sans jugement ». C’est globalement ce à quoi vous convie l’observation. En effet, premier pilier de la CNV, elle invite à éviter toute forme d’interprétation des actes de son partenaire. Autrement dit, il s’agit, ici, d’accorder une attention particulière aux agissements de l’autre, tout en se gardant de tout commentaire ou comparaison pouvant déformer la réalité. Cette approche neutre est propice, pour faciliter la suite du processus.

Les sentiments

C’est le lieu pour vous de formuler votre ressenti, vos émotions par rapport à la situation. Votre conjoint a posé un acte qui vous déplaît ? Faites-lui savoir clairement les sentiments qui vous animent, de façon pacifique. Plus vous serez précis dans la description, mieux il pourra s’approprier vos émotions. Toutefois, il est nécessaire d’éviter les propos accusateurs, pouvant faire culpabiliser votre partenaire. Vous êtes en colère, triste ou vous vous sentez rejeté ? C’est le moment de vous libérer en admettant vos faiblesses.

Les besoins

En situation conflictuelle, il arrive que certains protagonistes préfèrent garder silence. Cela est d’autant plus préjudiciable, qu’il sera impossible pour le partenaire de connaître les attentes de l’autre. De fait, il est recommandé d’identifier et d’exprimer ses souhaits. Ainsi, formuler ses besoins de changement permet de déceler la source des distensions. Il est avéré que bon nombre de conflits conjugaux font suite à une accumulation de frustrations, ou de désirs insatisfaits. Par conséquent, communiquer avec empathie, c’est d’abord connaître vos besoins.

La demande

À cette étape, l’objectif majeur est d’apprendre à demander, plutôt que d’exiger. En effet, le ton employé est un élément déterminant pour la réussite de la communication non violente. En outre, vous devez tenir compte de vos attentes ainsi que celles de votre époux/se, afin de trouver la solution qui convienne à tous les deux. Comme l’indique son nom, la demande vise une démarche consensuelle et bienveillante, dans laquelle chaque partie s’épanouit pour le bien de l’ensemble.

Comment appliquer ces quatre étapes à votre propre relation ?

Dans l’optique de créer un climat apaisé, nous vous conseillons d’éviter de faire constamment des reproches à votre conjoint. Cela risque de l’éloigner chaque fois davantage. Apprenez plutôt à écouter sans juger, pour comprendre les causes de l’éloignement. Qu’il s’agisse d’affection ou d’amour, vous devez également exprimer vos attentes envers l’autre, afin qu’il ait une idée de vos besoins.

En outre, la CNV implique que chaque partenaire doit prendre ses responsabilités en face d’un conflit, et reconnaître humblement ses torts. De même, une relation de qualité est basée sur le principe d’équité. De fait, gardez à l’esprit que vous êtes égaux, et que nul n’est au-dessus de l’autre.

Articles similaires