La mousse en polyuréthane projetée est-elle toxique ?

La mousse en polyuréthane projetée est-elle toxique ?

Lorsqu’il est question d’isolation thermique, il faut faire attention aux matériaux utilisés, car la construction ou la rénovation d’une habitation n’est pas un sujet léger et simple à pratiquer. Une bonne isolation thermique permet notamment de réduire les pertes de chaleur et d’optimiser l’efficacité énergétique. Dans un tel contexte, la mousse en polyuréthane projetée est souvent utilisée lorsqu’il faut isoler des murs, des combles, etc. Mais alors, que vaut-elle pour notre santé ? Est-elle toxique comme peuvent le laisser penser certains ?

Une mousse en polyuréthane projetée, pas plus toxique que d’autres isolants

La mousse en polyuréthane projetée n’est en effet pas plus toxique en cas d’incendie, par exemple, qu’un autre isolant combustible. Si un incendie venait à se déclencher dans un bâtiment, le pic de concentration de gaz toxiques est atteint bien avant que les matériaux isolants ne commencent à brûler. Il n’y a donc pas de différences importantes en termes de toxicité entre la mousse en polyuréthane projetée et d’autres isolants qu’on peut aussi retrouver sur le marché.

A voir aussi : La clôture design en aluminium

Qui plus est, il faut savoir que les panneaux de polyuréthane qui sont utilisés dans l’isolation des maisons et des bâtiments en général, sont toujours recouverts d’une protection en verre ou en plâtre, justement pour éviter la combustion avec les flammes.

La composition et la fabrication de la mousse en polyuréthane projetée

La mousse en polyuréthane projetée est fabriquée à partir d’un composé de polyols, de méthylène diisocyanate (dérivés de la chimie du pétrole), d’agents gonflants et d’additifs. Ce matériau est finalement le résultat d’une réaction chimique qui se produit lors de la projection de deux produits (un polyol et un isocyanate) mélangés ensemble. C’est cette réaction qui produit de la mousse, durcissant alors rapidement et permettant ensuite de remplir les espaces vides dans les murs, les sols et les plafonds.

Lire également : Trouver la meilleure assurance habitation chez Carrefour

La mousse en polyuréthane projetée peut devenir nocive pour la santé si utilisée sans aération.

La mousse en polyuréthane projetée est-elle toxique ?

Précautions à prendre pendant l’application

L’application de la mousse en polyuréthane projetée doit être réalisée par des professionnels dits compétents et expérimentés dans l’utilisation de ces produits. Par la suite, voici les précautions à prendre lors de l’application.

Un équipement de protection individuelle

Les professionnels qui appliquent l’isolant doivent porter un équipement de protection individuelle (EPI) pour éviter tout risque pour leur santé. L’EPI doit ainsi comprendre en général un masque respiratoire, des gants de protection, une combinaison de protection, des lunettes de sécurité, des chaussures de sécurité et un casque de protection, pour une sécurité optimale.

Une ventilation

Il est important de ventiler correctement la pièce ou le local dans lequel la mousse en polyuréthane projetée est appliquée. C’est ainsi qu’il est possible de réduire la concentration de gaz toxiques qui peuvent être émis pendant l’application de la mousse. Il est aussi recommandé d’utiliser un système de ventilation mécanique pour une bien meilleure efficacité.

Éviter les sources de chaleur

Pendant l’application de la mousse en polyuréthane projetée, le professionnel doit faire en sorte d’éviter les sources de chaleur telles que les étincelles, les flammes nues et les appareils électriques. Comme expliqué plus tôt, l’isolant est inflammable et peut s’enflammer facilement s’il est exposé à une source de chaleur.

Articles similaires