Santé

Appareil dentaire : ce qu’il faut savoir

Les appareils dentaires ont évolué ces dernières années. L’arrivée de nouvelles générations d’appareils dentaires, de bagues et de prothèses en tous genres a changé la santé dentaire et le soin orthodontique. Vous souhaitez en savoir plus sur la santé bucco dentaire et sur ce qu’implique un traitement en orthodontie ? Dans notre article, vous trouverez de nombreuses réponses aux questions que vous vous posez.

À quoi sert un appareil dentaire ?

Un appareil dentaire est différent d’une prothèse ou des implants. Il ne remplace pas une dent mais participe à la santé de la bouche et particulièrement des dents.

A lire aussi : Quels sont les aliments difficiles à digérer ?

Lorsque le positionnement de la denture met en danger la santé de la personne ou se trouve être esthétiquement en défaut, alors un traitement en orthodontie peut être encouragé. Dents mal alignées, mâchoire en posture complexe, malformation ou encore maladie congénitale… Un appareil dentaire peut être une solution efficace pour redonner une bonne apparence à un sourire.

Cependant, la pose d’un appareil dentaire possède aussi ses limites. Il arrive que le problème ne puisse être réglé via un traitement en orthodontie. Une chirurgie dentaire peut alors être envisagée, en complément de la pose d’un appareil dentaire. Le but premier de l’orthodontie, comme le terme l’indique, est d’atteindre un alignement optimal des dents afin d’éliminer le mieux possible les défauts visuels de la denture.

A découvrir également : Qu’est-ce que le Reiki Usui et quels sont ses bienfaits ?

La pose ou le port d’un appareil dentaire sert donc essentiellement à remédier à un problème bucco dentaire, tout en offrant plus de confort au patient.

Quand peut-on porter un appareil dentaire ?

Il est possible de porter un appareil dentaire à partir d’un âge qui s’avance de plus en plus. Parfois, les consultations en orthodontie se font dès 4 ans, lorsque l’enfant présente des difficultés de mastication.

Pour des maladies prononcées et handicapantes telles que les fentes palatines ou les becs de lièvre, le traitement en orthodontie et le suivi médical sont préconisés dès que possible. La pose d’une prothèse dentaire peut se faire dans les cas graves, afin de redonner une esthétique en plus de la chirurgie dentaire.

Une première consultation sert de point de départ au diagnostic et à l’évaluation des mesures à prendre. Une évolution / croissance anormale des dents est souvent le catalyseur pour la première consultation en orthodontie. Ensuite, soit le traitement orthodontique est jugé trop précoce par l’orthodontiste, soit ce dernier va donner le feu vert s’il voit que les circonstances sont réunies.

Corriger durant la croissance des dents ou intervenir après la puberté ?

La pose d’un appareil dentaire vise à corriger la croissance anormale des dents et à rectifier l’alignement des dents au fur et à mesure du traitement. Il s’agit alors d’un traitement dit interceptif. La pose d’un appareil dentaire peut intervenir après la croissance totale des dents, afin de ne pas induire de décalage en créant des problèmes supplémentaires sur les dents.

De manière générale, il est beaucoup plus fréquent que la pose d’un appareil dentaire ou d’une prothèse dentaire (si besoin) se fasse à l’adolescence (puberté) ou à l’âge adulte. S’il faut parfois prendre son mal en patience avant d’avoir un beau sourire et de reprendre confiance en soi, le traitement en orthodontie n’est pas à prendre à la légère.

Porter un appareil dentaire est un processus complexe. Si vivre avec une denture non alignée peut faire survenir un manque de confiance en soi, le fait de porter un appareil dentaire trop tôt peut empirer l’état des choses. Il est donc primordial d’expliquer aux enfants et aux jeunes adultes que la patience est de mise.

Quel prix pour l’orthodontie et la pose d’un appareil dentaire ?

C’est une question épineuse et de nombreux parents le savent. L’orthodontie coûte cher, c’est un fait. Mais elle est aussi nécessaire pour une bonne santé bucco dentaire. Si le traitement en orthodontie doit être couplé avec la pose d’une prothèse ou de plusieurs prothèses ou implants, alors vous pourrez chiffrer ce processus à la hausse.

Il faut savoir que le prix d’un traitement en orthodontie sera proportionnel à la complexité de la tâche à réaliser. Si une opération en chirurgie est nécessaire, alors le prix des soins en orthodontie sera plus élevé.

Les opérations en chirurgie peuvent s’avérer très complexes en attendant le suivi et le traitement en orthodontie pure. Plus la complexité du réalignement dentaire sera importante, plus le suivi dentaire sera long et le traitement orthodontique onéreux.

Orthodontie : les appareils dentaires modernes

Les appareils dentaires se classent en plusieurs catégories. Ils n’ont pas tous les mêmes fonctions et ont aussi une esthétique différente. Selon le modèle d’appareil dentaire que vous choisissez ou qui est préconise, le budget à prévoir n’est pas le même non plus. En effet, chaque appareil dentaire possède son utilité : à ce titre, les appareils ne sont pas interchangeables.

Il est de la responsabilité du praticien en orthodontie de prescrire l’appareil le mieux adapté. Il est de la responsabilité du patient de respecter les prescriptions données, notamment si l’appareil dentaire est amovible.

Les bagues, aussi appelées appareils multi-attaches

Les bagues sont des appareils dentaires classique. Elles font partie des appareils les moins onéreux. Une barre métallique relie de petite attaches collées sur la face externe des dents. Les bagues peuvent être en métal, en céramique et en résine.

Avec les bagues, vous recevez un soin orthodontique efficace sans pour autant vous ruiner. Les bagues redressent les dents et réaligne la denture. Il est de notoriété commune que les bagues sont des appareils dentaires qui occasionnent une gêne. Les douleurs apparaissent lorsque les dents commencent à bouger.

Chaque consultation d’orthodontie vise à vérifier que les dents prennent la bonne direction du réalignement. Le praticien en orthodontie resserre alors l’appareil afin de poursuivre le réalignement. Parfois, le traitement en orthodontie requiert le port nocturne d’un casque équipé d’élastiques. Ces procédés quelque peu barbares sont pourtant nécessaires au bon réalignement des dents.

Les bagues en métal

Les bagues en métal (et de manière générale) sont l’appareil dentaire le plus visible. Elles ne sont pas adaptées à tous les patients, pour des raisons esthétiques et des raisons d’intégration sociale ou professionnelle.

Les bagues en céramique

Les bagues en céramique sont de la couleur des dents et sont un peu plus discrètes. Elles se voient donc moins que les bagues métallique couleur inox, mais peuvent jaunir à la longue. Toutefois, ces bagues représentent un certain volume sur la face externe de la dent. À vous de voir quel appareil dentaire vous convient le mieux.

Les bagues en résine

Les bagues en résine sont elles aussi reliées, comme les bagues en métal ou les bagues en céramique, par un fil. Le fil est recouvert d’une couche de téflon blanc, ce qui les rend relativement plus discrètes. C’est à ce type d’appareil dentaire et de bagues que l’on fait référence si vous entendez parler de bagues transparentes.

Les appareils linguaux

Un appareil lingual est une appareil dentaire qui ressemble à des bagues, à l’exception qu’il est posé et monté sur les dents sur la face interne des dents. Il touche la langue, ce qui justifie son nom d’appareil dentaire lingual.

L’appareil lingual a un grand atout : il est totalement invisible étant donné qu’il est situé sur la face interne des dents. À moins d’ouvrir grand la bouche pour le montrer, on ne peut pas le voir de l’extérieur, ce qui plaît aux patients.

Toutefois, l’appareil lingual ne peut pas remplacer des bagues classiques posées en externe sur les dents. L’appareil dentaire lingual est cher, son entretien est légèrement plus complexe et les dents s’adaptent moins rapidement qu’avec des bagues classiques.

Les appareils aligneurs amovibles

L’orthodontie moderne a tout à cous faire découvrir avec ce genre d’appareil dentaire. Ce type d’appareil est invisible, très discret et vient se placer directement sur la denture. Cela ressemble à un protège-dents de rugbyman, mais il n’en est rien !

Cet appareil dentaire invisible car transparent peut être porté et enlevé à loisir. Ceci implique que la personne qui le porte doit observer une certaine discipline face au port de son appareil dentaire. Plusieurs jours passés sans porter un appareil dentaire peuvent être préjudiciables sur le bon processus d’alignement des dents. Sans cette assiduité, vous aurez tout simplement jeté votre argent par la fenêtre. Ce type d’appareil n’est pas adapté aux personnes qui ne souhaitent pas être contraints par une assiduité responsable.

La technologie des appareils aligneurs amovibles est très populaire. Elle est aujourd’hui accessible aux adolescents et n’est plus strictement réservée aux patients adultes comme elle l’était récemment.

Les faux palais

Enfin, le faux palais est un appareil dentaire un peu barbare mais très efficace. Le faux palais est une sorte de prothèse ; il est surtout préconisé dans le cas de besoins légers, ou alors en fin de traitement orthodontique. Un dentiste peut très bien vous référer rapidement à un orthodontiste afin que celui-ci prenne une empreinte de votre denture. Suite à cela, un appareil en forme de faux palais sera fabriqué.

Le faux palais se porte essentiellement la nuit, mais peut aussi être préconisé en port diurne si toutefois la gêne “sociale” n’est pas trop importante.

Ce type d’appareil dentaire est très peu cher. Le faux palais se fixe directement sur les dents à l’aide de crochets en métal. Il n’est pas douloureux et requiert une certaine assiduité de la part du patient. Le dentiste est là pour augmenter la pression de l’appareil toutes les semaines afin d’obtenir l’alignement souhaité.

Quelle hygiène avec un appareil dentaire ?

Une excellente hygiène est nécessaire avec les bagues, les appareils amovibles, les faux palais ou avec un appareil lingual. Ceci vous permettra d’éviter un rendez-vous supplémentaire chez le dentiste, pour carie, gingivite, etc.

En suivant précautionneusement les conseils de votre orthodontiste et de votre dentiste pour le brossage de dents et le nettoyage de votre appareil, vous évitez la formation de plaque dentaire.

En cas de gencives gonflées ou qui saignent, prenez soin de consulter votre dentiste afin de parer à toute éventualité d’inflammation ou d’infection.

Quel entretien pour votre appareil dentaire ?

Un appareil dentaire reste un artefact fragile qui doit être entretenu avec soin. Si vous avez un faux palais ou un aligneur invisible, sachez que cette prothèse ne doit pas sécher, ce qui la déformerait.

Un excellent brossage des dents est important lorsque l’on porte un appareil dentaire. L’appareil, s’il est amovible, peut être placé dans un bain de nettoyage ou dans de l’eau, tout simplement. Votre dentiste est en mesure de vous fournir les meilleurs conseils d’hygiène et d’entretien adaptés à votre cas spécifique.

Une règle de base consiste à ne laisser aucun dépôt de nourriture stagner sur un appareil dentaire. N’utilisez pas d’eau chaude avec une prothèse (appareil faux palais), car celle-ci peut se déformer rapidement.

Bien choisir son appareil dentaire

Encore une fois, le choix de l’appareil dentaire le plus approprié à la pathologie revient au dentiste et à l’orthodontiste. Les appareils dentaires possèdent chacun une fonction et ne peuvent être interchangeables.

Cela dit, en tant que patient, vous avez totalement la main sur le choix esthétique de votre appareil. Si vous avez des contraintes professionnelles qui sont justifiées, votre orthodontiste sera à l’écoute et vous prescrira l’appareil dentaire le plus adapté à vos exigences.

Ce qu’il faut savoir sur votre soin en orthodontie

En choisissant de suivre un traitement orthodontique, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

  • Le tarif du traitement, par semestre ;
  • La durée du soin ;
  • La fréquence des visites de contrôle ;
  • La nature du traitement en orthodontie ;
  • Les conséquences que cela peut avoir sur votre vie au quotidien ;
  • Votre âge, qui fera varier le tarif et la nature du soin ;
  • La potentielle prise en charge par la Sécurité sociale et votre mutuelle ;
  • Le cas des prothèses dentaires : êtes-vous concerné (prothèse dentaire fixe, prothèse amovible, prothèse sur implants dentaires, etc.)

Trouver un orthodontiste pas cher

Chaque ville possède ses orthodontistes. Ces praticiens ont une réputation, soit sur leur professionnalisme, soit sur leur tarifs.

Dans tous les cas, avant de vous référer à un orthodontiste, demandez conseil à votre dentiste. La proximité d’un orthodontiste par rapport à votre domicile peut être un élément à prendre en compte.