Quels sont les équipements de protection indispensables pour le tir ?

Le tir sportif est un sport individuel ouvert aux amateurs d’arme à feu depuis la fin des années 70. Il comprend un grand nombre de disciplines et consiste à tirer sur une cible afin d’obtenir des points. Il peut être pratiqué dès l’âge de 8 ans en France, mais nécessite toutefois une licence de la Fédération française de tir. Étant un sport dangereux, un certain nombre d’accessoires sont nécessaires pour sa pratique. Découvrez les équipements de protection indispensables pour le tir.

Le casque anti-bruit, un équipement essentiel pour le tir

Le tir sportif est une activité qui peut être nuisible à l’ouïe. C’est pourquoi il est capital de se munir de certains équipements, comme le casque anti-bruit, pour la pratiquer en toute sécurité. Il s’agit d’un accessoire de protection auditive constitué de deux coquilles reliées par un arceau. Il se place sur la tête comme un serre-tête et permet de boucher les oreilles. Il faut savoir que la puissance de détonation d’un tir tourne en général autour de 130 décibels. Par contre, le seuil de risque auditif se situe entre 80 et 85 décibels.

A lire aussi : Découverte d'un Karaoké à Paris : un lieu de divertissement

L’usage d’un casque de tir anti-bruit participe ainsi à atténuer de 20 à 35 décibels les sons qui entourent le tireur. Il aide ainsi à réduire les effets nocifs du bruit qui peuvent se manifester par une perte auditive, des problèmes d’acouphènes, etc. Toutefois, pour bénéficier d’une protection optimale, il est essentiel que votre casque anti-bruit soit de qualité. Pour cela, pensez à vérifier que votre casque porte la norme EN 352-1. Il s’agit d’un gage de fiabilité et de sécurité dont vous devez absolument tenir compte avant de choisir cet équipement.

casque anti bruit pour le tir

A lire aussi : Comment réussir sa journée shopping au centre commercial ?

Nos conseils pour choisir votre casque anti-bruit

Sur le marché, on retrouve différents modèles de casques anti-bruit, conçus par divers fournisseurs. Ainsi, avant de vous procurer cet équipement, vous devez prendre en compte certains critères pour réaliser un choix judicieux.

Le confort de port

Le premier critère à observer lors du choix d’un casque anti-bruit est le confort qu’il procure. Dans ce cadre, vous devez opter pour un modèle qui s’adapte à la forme de votre tête. À cet effet, il vous faudra essayer l’équipement, tout en vérifiant qu’il serre bien votre tête et vos oreilles, sans pour autant vous faire mal.

Le modèle du casque anti-bruit

Il existe différents modèles de casques anti-bruit. On retrouve principalement sur le marché des modèles passifs et actifs. Le casque anti-bruit passif offre une grande qualité de protection auditive. Il réduit les sons extérieurs de 20 jusqu’à 35 décibels. Il est recommandé pour les séances de tir statique ou en stand de tir. En ce qui concerne le casque anti-bruit actif, il favorise l’atténuation des bruits extérieurs, mais permet la communication et l’écoute avec les autres participants à l’activité. Ainsi, ce modèle est l’idéal si vous souhaitez assister à une séance de tir sportif en groupe. Il vous permettra de couper les sons extérieurs supérieurs à 100 décibels. Notez que ce modèle possède un système d’alimentation à pile.

Comment choisir les bonnes lunettes pour vous protéger ?

Pour participer à une séance de tir en toute sécurité, vous devez vous munir de lunettes adaptées à la circonstance. Elles vous permettront de bien viser et de protéger vos yeux. Toutefois, il faut tenir compte de quelques critères pour faire votre choix.

La nature de la séance de tir

En matière de tir sportif, il existe différents exercices qui conditionnent le choix des lunettes de protection à utiliser. Pour faire du gong par exemple, vous aurez besoin de lunettes à faible zoom. En effet, lors de cet exercice, la cible présentée est assez grande et bien visible. Il est ainsi plus facile pour le joueur de viser et de tirer sur cette dernière. Par contre, lors d’un exercice de Benchrest, vous devrez choisir des lunettes de protection à forte capacité de zoom. Dans ce cas, la cible est très éloignée du tireur et nécessite donc ce type de lunettes. Pour reconnaître le type de zoom qui vous convient, vous devez déterminer la distance qui vous sépare de la cible. Un professionnel pourra vous aider à la connaître sur les lieux de tir.

Le système d’angle des lunettes

Pour choisir vos lunettes de protection, vous devez tenir compte de leur système d’angle. On retrouve deux types de systèmes d’angle sur le marché. Il s’agit du système d’angle symétrique pour les lunettes Milliradian et du système d’ange anglo-saxon pour les lunettes minute of angle. Le système d’angle symétrique est assez pratique pour régler la direction du réticule, en offrant ainsi un réticule très précis. C’est d’ailleurs le modèle le plus répandu sur le marché.

Pour ce qui est du système anglo-saxon, il favorise un réglage optimal des tourelles et est doté d’une grande finesse. Pour choisir les lunettes pour une séance de tir sportif, vous devez également considérer la nature du réticule. On retrouve deux grandes familles de réticule, à savoir le réticule croix et le réticule sapin de Noël. Le réticule croix offre au tireur l’avantage de bénéficier d’une qualité d’image optimale. Il favorise toutes les compensations de chute et les mesures nécessaires. Quant au réticule sapin de Noël, il favorise une compensation de chute, mais aussi de vent. Il offre aussi une grande précision.

casque anti-bruit airsoft

Que penser des bouchons anti-bruit ?

Pour vous protéger des nuisances sonores au cours d’une épreuve de tir, vous avez par ailleurs la possibilité de vous munir de bouchons anti-bruit. Cet équipement peut remplacer valablement le casque anti-bruit lors d’une telle activité en vous protégeant de toute lésion. En effet, le bouchon s’insère dans le conduit auditif et permet de limiter l’entrée des ondes sonores de hautes fréquences. Toutefois, pour choisir vos bouchons anti-bruit, vous devez observer quelques critères. Tout d’abord, vous devez veiller au niveau de protection sonore de l’équipement.

Celui-ci doit dépendre de l’intensité du bruit à réduire. Ainsi, pour vos activités, préférez des bouchons pouvant atténuer jusqu’à 40 décibels de sons. Par ailleurs, vous devez considérer le niveau de confort que vous procure l’équipement. Dans ce cadre, vous devez opter pour des bouchons adaptés à la morphologie de vos conduits auditifs. Le niveau de sécurité est un autre critère auquel vous devez prêter attention. En effet, cet objet peut provoquer des allergies chez certaines personnes en cas d’usage prolongé. Si vous faites partie de ces personnes, préférez des bouchons anti-bruit hypoallergéniques.

Articles similaires