Maison

Plan de travail : ce qu’il faut prendre en compte avant de choisir

En bois ou en marbre, en inox ou en résine, en quartz ou en granit, les plans de travail ont toujours fait l’objet de créativité. Un plan de travail est l’endroit où l’on passe le plus de temps en cuisine pour préparer de petits plats. Du coup, son choix doit répondre à plusieurs critères, dont l’esthétisme, la solidité, la fiabilité, etc. Ce billet a alors pour objectif de souligner les différents aspects à prendre en compte dans le choix d’un plan de travail, et ceci, quel que soit le matériau choisi.

Misez sur un plan résistant

Pour choisir le meilleur plan de travail, il faut toujours se poser la question suivante : comment se comporte le plan de travail face à la chaleur et aux rayures ? Si le plan de travail stratifié, en résine ou la céramique arrivent en première position, l’inox est un matériau qui ne résiste pas très bien au passage du couteau. Ce qui nécessite le plus souvent une finition brillante ou brossée. La même limite est valable au niveau des plans de travail en bois et en verre. Quant au granit et au quartz, ce sont des matériaux qui supporte mieux les taches, les chocs t les égratignures.

Pourquoi pas un plan de travail inattendu ?

Pour un plan de travail qui sort des sentiers battus, le plan de travail quartz Marseille et l’ardoise sont sans doute les matériaux les plus en vue. En ce sens, le quartz cumule plusieurs avantages : une parfaite résistance à la chaleur et aux rayures. En ce qui concerne l’ardoise, mieux vaut opter pour la version stratifiée, qui est beaucoup plus résistante, notamment aux chocs et aux rayures. En effet, l’ardoise naturelle se raye beaucoup plus facilement et nécessite surtout d’être imperméabilisée, puis protégée avec de l’huile de lin.

Prendre en compte la facilité d’entretien

Parmi les matériaux les plus faciles à entretenir, on place le plan de travail quartz Marseille, l’inox et la résine comme étant les plus faciles d’entretien. En effet, un simple coup d’éponge suffit largement pour enlever les taches de graisse, les éclaboussures et les traces de doigts.

Quoi qu’il en soit, il faut prendre en compte les coûts d’installation. Pour cela, le sur-mesure reste plus cher que les plans de travail aux normes standard. À titre d’exemple, le plan de travail stratifié offre le plus souvent un meilleur rapport qualité/prix. Pour la résine, la facture est souvent très salée.

Partager cet article !