Santé

La cohérence cardiaque comme un anti-stress

Notre rythme cardiaque varie de manière continuelle au gré de nos émotions. Si celles-ci peuvent dicter le nombre de battements par minute, une relation inverse est possible. C’est ce que l’on nomme la cohérence cardiaque ou l’art de gérer son stress et son anxiété grâce à des exercices respiratoires.

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?

Le stress et les émotions fortes sont à l’origine de nombreux troubles de la santé, aussi bien au niveau du physique que du psychique (tension artérielle, dépression, etc). La cohérence cardiaque est une technique de respiration destinée à gérer ce stress, et donc les conséquences qui en découlent en maîtrisant son propre rythme cardiaque.

A voir aussi : Nos conseils pour choisir votre coach sportif bordeaux

De prime abord, il semble difficile de parvenir à contrôler le nombre de battements par minute de son cœur simplement par la volonté. Certes, la volonté seule ne suffit pas. Toutefois, il existe une possibilité indirecte de la maîtriser, via des techniques de respiration.

Cette notion de cohérence cardiaque a été découverte aux États-Unis à la fin du 20e siècle. En France, le docteur David Servan-Schreiber s’intéresse à cette relation directe entre le corps et l’esprit. Il finit par mettre au point une méthode qui est présentée dans l’Hexagone en 2003. Il s’agit donc d’une technique relativement récente mais qui a déjà fait ses preuves.

A lire en complément : Les meilleurs conseils pour perdre du poids

Comment notre respiration influe sur notre rythme cardiaque ?

Pour cela, il faut garder en mémoire que le rythme cardiaque n’est jamais régulier, y compris quand nous sommes au repos. Cette fluctuation, c’est la VFC (variabilité de fréquence cardiaque) dans le jargon médical. L’objectif de la cohérence cardiaque, c’est donc de reprendre le contrôle sur cette variabilité au travers de techniques respiratoires.

Pour cela, il faut comprendre comment notre respiration influe sur la vitesse des battements du cœur. Ce dernier est contrôlé par deux systèmes antagonistes, le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique. Le premier influe sur le rythme cardiaque en l’améliorant tandis que le second le ralentit. Lorsque nous inspirons de l’air, il y a stimulation du système nerveux sympathique qui augmente donc le rythme auquel bat le cœur. A l’inverse, au moment de l’expiration, c’est le système nerveux parasympathique qui est stimulé. La fréquence cardiaque baisse donc.

Avec la cohérence cardiaque, l’objectif est de ne pas influer sur le rythme du cœur d’une manière ou d’une autre. L’objectif est donc de neutraliser l’influence de notre mental sur ce même rythme pour que celui-ci retrouve un état naturel.

3-6-5 la méthode de de cohérence cardiaque

La méthode 3-6-5 est celle qui est généralement utilisée pour atteindre cet état naturel. Elle a été mise au point par le médecin David O’Hare. Elle repose sur un principe simple à mettre en place nommé 3-6-5 pour 3 fois par jour, 6 respirations, 5 minutes.

En effet, la méthode 3-6-5 consiste à parvenir à respirer 6 fois par minute. Cet exercice de respiration doit être réalisé pendant 5 minutes et ce, à trois reprises dans la journée. Concrètement, cette technique peut être pratiquée debout ou assis. En revanche, pas question de s’allonger. Il faut prendre une inspiration durant 5 secondes, puis expirer ensuite lentement en comptant jusqu’à 5 dans sa tête.

Ce moyen mnémotechnique permet à tout un chacun de s’approprier la méthode et de facilement la mettre en place. En pratique, les bénéfices d’un tel exercice respiratoire s’estompent assez rapidement. Pour celles et ceux qui le souhaitent, il est donc possible de le réaliser jusqu’à 4 ou 5 fois par jour, en fonction de son état de stress par exemple.

Quels sont les bienfaits sur la santé ?

L’intérêt d’un tel exercice respiratoire, c’est qu’il est facile à mettre en œuvre. Toutefois, pour des effets visibles sur votre santé, il faut avoir de la discipline. Seule la pratique régulière de la cohérence cardiaque permet d’obtenir des résultats bien plus intéressants.

En effet, à court terme, la cohérence cardiaque procure de l’apaisement en faisant chuter la production de cortisol. Cette hormone est intimement liée au comportement de défense qu’est le stress. Cela permet également une meilleure concentration, une meilleure mémorisation et de se sentir bien.

A plus long terme, c’est-à-dire dans le cadre d’une pratique régulière, les bénéfices sur la santé sont bien plus nombreux. Ainsi, cela contribue à diminuer l’hypertension artérielle et le risque cardiovasculaire, tout en favorisant une meilleure récupération de l’organisme.