Santé

Réflexologie : Comment ça marche ?

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, la réflexologie est une technique qui se base sur l’application de pressions sur les voûtes plantaires, les mains, les oreilles ou encore le visage. Ainsi, il y aurait des zones directement reliées à certaines parties du corps ou de notre anatomie. Le but de ces pressions exercées à des endroits bien précis est de soulager un patient qui souffre.

En quoi consiste la réflexologie ?

La réflexologie est pratiquée en Chine depuis des siècles. Elle y est décrite comme une médecine alternative et naturelle reposant sur l’auto-régulation du corps humain dès lors que celui-ci est stimulé. La réflexologie est donc l’art de stimuler le corps et les organes de la personne qui est souffrante en exerçant des pressions à des endroits bien déterminés.

A voir aussi : Thermalisme : les cures de prévention, un nouveau business ?

En effet, dans cette pratique traditionnelle, le pied est un élément essentiel puisqu’il représente de nombreuses zones de notre anatomie (sinus, reins, vessie, diaphragme, thyroïde, estomac, etc). C’est ce que l’on nomme la réflexologie plantaire.
De la même façon, la réflexologie palmaire s’intéresse aux mains, la réflexologie auriculaire à l’oreille et la réflexologie faciale à la tête.

Qu’est-ce qui différencie les différentes formes de réflexologie ?

Quelle que soit la zone du corps à laquelle on s’intéresse, la réflexologie repose sur le même principe de cartographie de notre organisme dans nos mains, sous nos pieds, sur nos oreilles et sur notre visage.

A voir aussi : Découvrez les saveurs de La Chose e-liquide !

La réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire est de loin la méthode thérapeutique la plus répandue. Chaque zone du pied représente un organe ou une fonction de notre organisme. En exerçant une légère pression sur une zone bien définie, le thérapeute agit directement sur les organes à laquelle cette zone est reliée.

Ce type de massage d’origine chinoise a donc pour vocation de soulager le corps d’un patient qui souffre à travers le pied. De nos jours, la réflexologie est surtout plébiscitée par les personnes atteintes d’une maladie chronique et incurable, tout du moins avec la médecine moderne occidentale. D’ailleurs, la réflexologie plantaire n’a pas forcément vocation à guérir. En revanche, elle soulage toujours, ce qui va dans le sens d’une amélioration de la qualité de vie du patient.

La réflexologie palmaire

Sur le même principe que la réflexologie plantaire, la réflexologie palmaire consiste en la stimulation des différentes terminaisons nerveuses situées dans la main. Celles-ci sont plus de 2200. La stimulation de ces terminaisons nerveuses permet de déclencher des réponses physiologiques pour, notamment, réajuster les énergies, renforcer le système immunitaire, soulager les tensions ou encore stimuler l’élimination des toxines.

Contrairement à la réflexologie des pieds, celle qui est pratiquée au niveau des mains est parfaitement adaptée à tous les patients, y compris les personnes âgées et les femmes enceintes.

La réflexologie auriculaire ou auriculothérapie

Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’oreille est considérée comme un organe très important en raison de sa très grande sensibilité. La stimulation des points auriculaires permet de rééquilibrer l’organisme, ce qui a notamment comme conséquence un soulagement de certaines douleurs. L’auriculothérapie est également l’une des méthodes employées pour se défaire de certaines addictions, en particulier vis-à-vis de la nicotine.

La réflexologie crânienne ou faciale

La réflexologie faciale est une thérapie reposant sur le principe qu’une partie de notre corps est représentée sur notre visage. Le fait d’exercer une pression plus ou moins soutenue en des points bien précis de notre visage contribue à un mieux-être.

Une séance chez un spécialiste de cette forme de médecine douce permet ainsi de réduire le stress et l’anxiété. Outre cet effet relaxant, la réflexologie faciale a également un impact sur la qualité du sommeil. Elle soulage certaines douleurs et réduit les symptômes de maladies graves.

Réflexologie : existe-t-il des contre-indications ?

Qu’elle soit plantaire, faciale, palmaire ou auriculaire, la réflexologie présente un certain nombre de contre-indications, notamment en cas de troubles de la circulation sanguine et de difficultés respiratoires. Si vous souffrez d’une maladie grave, il est recommandé d’en informer le praticien qui sera à même de vous dire s’il peut ou non pratiquer cette thérapie sans danger pour votre santé.

De la même manière, il est important de signaler si vous êtes enceinte car la réflexologie est contre-indiquée pendant les trois premiers mois de la grossesse.

Enfin, il faut proscrire cette pratique en cas de plaie ou de maladie de peau type eczéma ou mycose.