4 pratiques pour augmenter son espérance de vie en tant que personne âgée

La vieillesse est un processus de dégénérescence progressif qui se manifeste aussi bien sur le plan physiologique que physique. Une personne âgée présente généralement des fragilités et des pathologies caractéristiques d’un être humain en fin de vie. Cependant, avec un bon suivi, il est tout à fait possible d’augmenter les chances de nos seniors de vivre plus longtemps. Découvrez dans cet article quelques bonnes pratiques qui peuvent contribuer à augmenter l’espérance de vie d’une personne âgée.

Une alimentation saine et équilibrée favorise la longévité

 

A lire également : Comment est fabriquée l'huile de CBD ?

Quel que soit votre âge, adopter un régime alimentaire équilibré est capital pour votre santé. Les besoins nutritionnels des personnes âgées doivent être adaptés pour éviter les troubles digestifs et les maladies telles que l’ostéoporose. Pour qu’un senior ne souffre pas de la dénutrition, la clé se trouve dans les assiettes.

En effet, l’alimentation d’une personne âgée doit être composée de produits variés, de qualité, et de quantité modérée. Un rythme régulier de 3 repas par jour est conseillé. En outre, son apport nutritionnel journalier doit contenir 5 fruits et légumes, 3 à 4 produits laitiers, et 1 à 2 portions de protéines animales.

A lire en complément : Pourquoi l’huile de CBD est-elle si prisée et quels sont ses avantages 

Par ailleurs, en fonction de son appétit, elle peut consommer à chaque repas des pains et des féculents. Veillez également à ce qu’elle boive suffisamment d’eau (1,5 l/j) pour ne pas souffrir de la déshydratation.

Le sport augmente l’espérance de vie des personnes âgées

L’activité physique est tout mouvement qui entraine la dépense énergétique. Elle peut donc être une activité de loisir, une activité professionnelle ou même sexuelle. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la vieillesse n’est pas le moment de la vie où il faut éviter l’effort physique. Il est vital qu’une personne âgée pratique une activité physique d’intensité modérée pour être en bonne santé.

En effet, des mouvements réguliers comme la marche permettent de réduire les causes majeures de mortalité des personnes du troisième âge. On peut citer entre autres le diabète de type 2, l’AVC, la dyslipidémie, l’hypertension. En outre, certaines études ont montré qu’être actif durant toute sa vie augmente l’espérance de vie.

La non consommation de l’alcool favorise la longévité

 

La consommation de l’alcool augmente le risque de développement de certaines maladies. On peut citer par exemple les maladies cardiovasculaires et digestives, les troubles digestifs, la cirrhose… Il est donc préférable d’éviter l’alcool pour augmenter vos chances de vivre plus longtemps.

À cet effet, un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publié le 19 mai 2021 alerte l’opinion publique. On y apprend que la consommation d’au moins un verre d’alcool par jour entraine une réduction de près d’un an de l’espérance de vie.

Éviter le tabagisme pour espérer vivre plus longtemps

L’arrêt du tabac induit la réduction de la mortalité relative au cancer du poumon et aux maladies cardio-vasculaires. Faut-il rappeler qu’un cancer sur trois est causé par le tabagisme, qui multiplie par ailleurs le risque d’AVC de 1,5 à 3. Arrêter de fumer permet de diminuer ce risque au bout de deux ans, qui devient celui d’un non-fumeur après 5 ans.

Quel que soit votre âge, il n’est donc pas trop tard pour cesser de fumer. Des études ont même prouvé la diminution du risque de mortalité de 25 % pour un sevrage après 60 ans. Il est donc important de sensibiliser les personnes du troisième âge à arrêter de fumer.

Articles similaires