Maison

Quel four pour point chaud ?

 

Les points chauds sont des points de vente de viennoiseries et pâtisseries où ces derniers sont entreposés et non préparés : tel un dépôt. Pour équiper votre point chaud dans votre établissement de restauration ou votre boulangerie, il faut disposer de matériaux adéquats et de qualité. Le four est l’un des appareils les plus indispensables dans un point chaud. Il en existe type et quand il s’agit d’en choisir un, lorsqu’on s’engage dans la restauration, la tâche n’est pas aisée. Découvrez ici quel four choisir pour votre entreprise selon vos attentes et vos besoins ?

Lire également : La désinsectisation, une intervention efficace

 

Le four à convection

Ce type de four est très répandu auprès des propriétaires de points chauds, car ils permettent de réchauffer de façon rapide les plats à servir aux clients. Ainsi, les petits fours refroidis pourront être réchauffés en quelques minutes ainsi que vos viandes et poissons.

Lire également : Comment brancher un chauffage électrique ?

Le four à convection ou à air pulsé fonctionne à partir d’une combinaison de rayonnement et des parois qui laissent circuler l’air et produisent de la chaleur.

Le four à gaz

C’est un four qui fonctionne indépendamment du réseau électrique. Lorsque vous souhaitez faire des économies d’énergie électrique ou que l’établissement dans lequel vous êtes installé n’a pas une grande puissance électrique, ce type de four est la solution. Ces fours disposent d’une cheminée ou d’une hotte pour évacuer le gaz usagé vers l’extérieur. Cependant, pour pouvoir utiliser ce type de four, vous devez préalablement installer un système pour l’extraction des gaz usagés.

Le four à basse température

Le réchauffement des plats ou tapisseries dans ce type de four est relativement lent. Cette cuisson ou ce réchauffement permet de relever ou préserver la saveur et de plats et rend les pâtisseries plus moelleuses tout en conservant les nutriments qui la composent. Ce type de fours peut aider à maintenir les aliments à une température idéale comme pour réchauffer les plats justes avant de les servir au client.

La température dans un four à basse température ne dépasse pas 100 degrés et ne fera donc pas bouillir de l’eau. Ainsi, lors de tout type de cuisson ou réchauffement du plat, les risques d’éclaboussures sont limités ce qui préserve l’état du four.

Les fours mixtes

Les fours mixtes sont des appareils polyvalents qui combinent le type de cuisson à air chaud et celui à vapeur. Ainsi, ils peuvent être à injection directe ou avec chaudière. Ils nécessitent une installation d’un adoucisseur d’eau en raison de leur fonctionnement à la vapeur. Cela permet d’éviter qu’un dépôt de calcaire n’entraîne la détérioration du four. Ils doivent aussi être équipés d’un réservoir d’eau ou reliés à votre système d’eau.

Les fours mixtes sont également des fours à cuisson basse température et donc le choix idéal pour un point chaud.

La cuisson à air chaud se fait grâce à un ventilateur qui assure une distribution homogène et bien répartie de la chaleur à l’intérieur du four. Le mode de cuisson ou de réchauffement des plats par vapeur et celui à air chaud, peuvent être tous les deux combinés grâce à ce four ou être utilisés simultanément.