Santé

Médicament préventif contre le Sida : la Prep

La prophylaxie préexposition (Prep) est un médicament conçu spécialement pour les personnes qui sont exposées au VIH. Auparavant prescrit par les formations hospitalières uniquement, son utilisation va connaitre une petite avancée. À partir du 1er juin 2021, tous les médecins généralistes sont autorisés à prescrire la Prep à leurs patients. Cet antirétroviral est totalement remboursé par l’assurance maladie. Fonctionnement, prises, cibles, voici tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce médicament.

La Prep, c’est quoi ?

Il s’agit d’un moyen de prévention contre le VIH prescrit aux personnes qui ont un risque élevé d’exposition au virus. À l’origine, seul truvada était autorisé dans le cadre de la Prep, mais depuis le mois de juillet 2017, sa commercialisation n’est plus seulement réservée à Gilead Sciences. Toute l’UE peut le faire selon des critères prédéfinis. Ceci a entrainé la fabrication de plusieurs génériques réduisant ainsi le coût de traitement.

A lire en complément : Les régimes sont-ils une bonne idée ?

Les établissements hospitaliers et les associations de patients ont finalement obtenu gain de cause après plusieurs demandes effectuées pour rendre la Prep plus accessible au public. En pratique, il est utilisé depuis plus d’une dizaine d’années. Son rôle principal est d’empêcher un sujet exposé d’être infecté quand bien même il se trouve en contact avec le virus.  Lorsque la posologie est respectée à la ligne, il se révèle 100% efficace.

Auparavant, il était uniquement prescrit par les centres de prévention des infections sexuellement transmise et les formations hospitalières. En conséquence, beaucoup de personnes n’y avaient pas accès, d’autres n’avaient même pas connaissance de son existence.

A lire en complément : Dans quel cas consulter un ostéopathe ?

traitement sida

À partir du 1 er juin 2021, votre médecin généraliste peut vous le prescrire sur ordonnance. Il en existe plusieurs génériques, tous couverts par l’assurance maladie. Un des plus grands avantages de ce médicament est que les médecins généralistes pourront le conseiller à leurs patients qui n’avaient pas conscience d’être exposés à un risque de contamination du VIH.

Pour qui est la Prep ?

Les personnes aux multiples partenaires sexuels, les couples sérodifférents et les personnes qui s’injectent des drogues sont les plus ciblées par ce traitement préventif. Il est donc destiné à protéger les séronégatifs de plus de 18 ans contre tout risque de contraction du VIH.  En résumé, les cibles sont :

  • Les travailleuses ou travailleurs du sexe et leurs partenaires
  • Les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes
  • Les personnes qui consomment des drogues par injection
  • Les ressortissants de pays à fort taux de contamination au VIH
  • Les partenaires des personnes vivant avec le VIH

Ces personnes sont pour l’une ou l’autre des raisons suivantes considérées comme étant très exposées. Soit elles :

  • Ont eu plusieurs fois des IST
  • N’utilisent pas de préservatif lors de leurs relations sexuelles.
  • Consomment des substances au cours de leurs rapports sexuels
  • Ont fait des TPE
  • Ont plusieurs partenaires sexuels

La Prep, comment ça se prend ?

La Prep a deux prises. La première se fait en continu et requiert donc la prise d’un comprimé tous les jours à la même heure sur une période donnée.

La deuxième prise se fait à la demande et est uniquement réservée aux personnes de sexe masculin. Ici, il faut prendre deux comprimés 2 heures ou 24 heures maximum avant tout rapport sexuel. Après le rapport, deux autres comprimés devront être pris.

Le premier se prend le lendemain du rapport à la même heure à laquelle les deux premières avaient été prises. 24 heures après, il faut prendre un autre comprimé. Durant le traitement à la Prep, il est important de faire un suivi médical pour régulièrement faire le point sur son état de santé.