Lave-vaisselle encastrable ou intégrable : que choisir ?

lave-vaisselle

Avec l’essor des cuisines américaines ouvertes, l’électroménager encastrable connaît un immense succès. De plus en plus, nous souhaitons que notre cuisine se fonde dans le décor et soit en parfaite harmonie avec notre salon ou notre salle à manger. Exit, donc, les disgracieux appareils électroménagers traditionnels. Place à de nouveaux modèles plus discrets et élégants pour relooker sa cuisine à moindre coût. Bien entendu, les lave-vaisselle ne font pas exception. Mais comment choisir entre les modèles intégrables ou encastrables ? Faisons le point.

Lave-vaisselle encastrable ou intégrable : leurs points communs

Prêts à vous mettre en quête d’un nouveau lave-vaisselle pour votre cuisine aménagée ? Sachez que les fabricants proposent aujourd’hui deux types de modèles :

A voir aussi : 3 inspirations luminaires pour une chambre d'enfant

  • les lave-vaisselle encastrables, également appelés semi-encastrables, semi-intégrables ou intégrables avec bandeau,
  • les lave-vaisselle intégrables, aussi connus sous le nom de tout-encastrables ou tout-intégrables.

Ces deux types d’appareils sont très proches et partagent de nombreuses caractéristiques :

  • l’installation de ce type de lave-vaisselle se fait dans un caisson ou une niche connectée aux autres meubles de la cuisine aménagée,
  • une façade décorative assortie aux meubles peut être installée sur leur porte,
  • le fonctionnement et les options disponibles sont similaires,
  • les dimensions et le sens d’ouverture de la porte sont généralement les mêmes,
  • les prix de vente sont très comparables.

La différence entre les lave-vaisselle encastrable ou intégrable

Alors, quelle différence y a-t-il entre un lave-vaisselle intégrable et un modèle encastrable ? L’unique critère pour les distinguer est l’emplacement de leur panneau de contrôle :

Lire également : Décoration de chambre : les avantages d'avoir une armoire avec penderie

  • sur le lave-vaisselle encastrable, les boutons et l’écran sont situés à l’avant de la façade, sur sa partie haute, et donc visibles de l’extérieur,
  • sur le lave-vaisselle intégrable, les boutons sont à l’intérieur, sur la tranche supérieure de la porte, donc invisibles une fois celle-ci fermée.

Il s’agit donc d’une différence avant tout esthétique. Chacune des options présente des avantages et des inconvénients.

Les avantages du lave-vaisselle encastrable

Sur le lave-vaisselle encastrable, le panneau de commandes est visible à tout moment. Cela signifie qu’il est possible d’accéder aux boutons y compris pendant le cycle de lavage. De plus, cela permet de voir en permanence l’écran et donc de connaître à chaque instant le temps restant avant la fin du programme. D’autre part, le panneau de contrôle est généralement plus grand et plus lisible que sur un modèle intégrable, ce qui facilite son utilisation.

Le revers de la médaille est que le lave-vaisselle encastrable a un aspect moins minimaliste que les modèles intégrables.

Les avantages du lave-vaisselle intégrable

Le lave-vaisselle intégrable remporte sans hésiter la palme du design. En effet, les boutons et l’écran sont entièrement masqués, ce qui permet à l’appareil d’être totalement invisible lorsqu’il est fermé. Parfaitement dissimulé derrière sa façade décorative, il se fond dans le décor.

Il peut toutefois se révéler un peu moins pratique à l’usage. D’une part, son panneau de contrôle est moins lisible et accessible et ne peut pas être manipulé pendant le cycle. D’autre part, il n’est généralement pas possible de lire l’heure ou le temps restant. Cependant, les modèles les plus sophistiqués ont trouvé des astuces pour communiquer cette information sans se départir de leur élégance, par exemple en projetant le minutage au sol.

En conclusion, les lave-vaisselle encastrables ou intégrables sont globalement très semblables. Il vous appartient de décider si vous préférez maximiser le confort ou l’esthétique de votre cuisine.

Articles similaires