Comment fonctionne une baguette de sourcier ?

La sourcellerie est un métier qui consiste à repérer des matières géobiologiques au moyen de baguettes. Notez que ces baguettes fonctionnent de manière précise pour atteindre l’objectif du sourcier. Comment fonctionnent les baguettes de sourcier donc ? Éléments de réponse.

Fonctionnement des baguettes

La baguette sourcier est l’instrument utilisé par le sourcier pour trouver de l’eau ou une matière souterraine. Les baguettes de sourcier se présentent sous plusieurs formes et sont faites en bois, en fibres ou en cuivre. Rangées en deux catégories (classiques et parallèles), ces baguettes fonctionnent chacune de manière spécifique.

A lire en complément : Manutention des matériaux

Les baguettes classiques

Le fonctionnement d’une baguette en sourcellerie se caractérise par sa réaction lors de son utilisation. En forme de Y ou U, les baguettes classiques émettent une pression lors d’une opération de sourcellerie. Lorsqu’elles repèrent une matière (eau, or, uranium, etc.), elles sursautent.

C’est une variation significative que fait remarquer la baguette pendant que le sourcier exerce une influence souterraine. Arrivée à la limite d’une source ou d’une nappe, la baguette s’abaisse et fait décroître la pression. Par ailleurs, leur aspect en bois confère un ressenti particulier au sourcier.

A lire aussi : Les bonnes raisons de faire un stage

Les baguettes parallèles

Quant aux baguettes parallèles, elles sont en forme de L et fonctionnent en paire. Le sourcier pour mener à bien son opération doit les tenir de façon parallèle et bien horizontale. Leur fonctionnement en dépend, parce que mal les tenir biaisera le résultat attendu.

Ainsi, les baguettes parallèles fonctionnent en se croisant ou en s’écartant pour signaler la présence d’une matière dans le sous-sol. En plus, elles orientent celui qui s’en sert et il doit suivre la direction jusqu’à ce qu’elles se croisent ou s’écartent. Toutefois, la posture et la dextérité sont de mise pour qu’elles fonctionnent bien.

Le pendule divinatoire

L’autre méthode qui fait intervenir la baguette de sourcier est la méthode divinatoire utilisée en sourcellerie. En effet, le pendule divinatoire consiste à questionner les baguettes de façon divinatoire sur une matière à explorer.

Par exemple, pour apprécier une information relative à l’eau, le pendule divinatoire est associé aux baguettes avec une convention « oui-non » qui répond à la question de recherche.

Le sourcier peut ainsi grâce à sa baguette détecter l’eau, son débit, sa profondeur et le sens du courant qui le porte. Bien qu’irréaliste, cette méthode est encore utilisée par bien de sourciers.

Utilité d’une baguette de sourcier

Dans l’histoire de la sourcellerie, la baguette était utilisée spécialement pour trouver l’eau. Mais la baguette de sourcier est devenue très utile au fil des années. Aujourd’hui, elle permet essentiellement d’informer sur un élément perdu ou se trouvant sous terre. Elle est utile pour :

  • la géobiologie ;
  • la radiesthésie ;
  • la découverte et l’exploration de l’eau ;
  • trouver l’énergie dans une pièce ;
  • trouver un objet perdu, etc.

À cela s’ajoute la recherche d’éléments précieux qui ne peuvent être repérés par les machines de fouille d’ingénieur.

Comment utiliser une baguette de sourcier

L’utilisation d’une baguette de sourcier est simple lorsque vous savez vous y prendre. Premièrement, vous devez en connaître le fonctionnement et savoir comment la tenir. Bien que simple, la manière de tenir la baguette est spécifique et ne doit pas être faite autrement.

Pour les baguettes classiques par exemple, elles doivent former un angle de 45 ° avec le sol, les paumes des mains vers le ciel et immobiles. Pour les parallèles, elles se tiennent en fonction de la largeur de votre poitrine et fermement.

Toutefois, toute personne voulant faire une telle expérience doit s’y préparer conséquemment. Une préparation aussi bien mentale, physique qu’environnementale. Vous devez donc apprendre à utiliser votre baguette auprès d’un sourcier. Vous en saurez assez sur cet instrument d’envergure divine.

Les baguettes de sourcier sont des instruments très utiles en sourcellerie qu’en géobiologie. Leur fonctionnement est aussi simple que concluant. Vous l’apprécierez encore mieux en faisant votre propre expérience.

Pour en savoir plus sur les baguettes de sourcier

A une époque pas si lointaine la recherche d’une source d’eau était très importante pour les agriculteurs situés dans des zones chaudes, ou les groupements d’habitation. Si depuis une grande partie du territoire est raccordée à l’eau courante, la source d’eau trouve toujours son intérêt pour le monde professionnel de l’agriculture ou pour valoriser un terrain. Dans cet article nous vous avons présenté les différents modèles de baguette de sourcier existants. Si vous êtes intéressé par cette pratique car vous souhaitez la mettre en œuvre, ou vous désirez simplement en savoir plus sur celle-ci et notamment sur l’origine des baguettes de sourcier, nous vous conseillons de consulter des sites web spécialisés sur ce sujet.

Un des avantages sur le fait de se renseigner sur cette activité réside dans le fait que cela vous permettra de mieux comprendre l’intérêt de recourir à cet objet et vous pourrez également tirer les leçons des expériences passées vécues par d’anciennes civilisations utilisant la baguette. En effet vous apprendrez, par exemple, que la patience est une vertu indispensable dans votre projet de trouver une source avec cette méthode.

Articles similaires