Auto

Comment éviter les arnaques au moment d’acheter une voiture ?

Avoir son propre véhicule donne plus de liberté, car vous voyagerez à votre guise sans forcément attendre à un point de départ à une certaine heure. Pour l’avoir, il faudra l’acheter et pour bien l’acheter, il faudra être bien vigilant. En effet, il est récurrent d’acheter une voiture qu’on pense en forme avec des pièces à jour alors qu’il s’agit d’une véritable arnaque. Que faut-il alors faire pour éviter les arnaques lors de l’achat de votre voiture ? Découvrez tous les secrets dans les lignes à suivre.

Soyez sûr que votre voiture est neuve ou d’occasion

Gardez bien à l’esprit que les vendeurs vont toujours promettre monts et merveilles lorsqu’il s’agira de vous vendre une voiture. Aujourd’hui, plusieurs véhicules continuent d’avoir une immatriculation à vie. Ainsi, lors de la vente, l’on ne change plus l’immatriculation. Alors, les vendeurs vous diront qu’il s’agit bien d’une voiture de première main. Ici, vous devez consulter le certificat de situation administrative qui vous indiquera la date où le véhicule a été premièrement mis en circulation.

A lire en complément : Comment obtenir facilement un certificat de conformité ?

Vous pouvez aussi vérifier le certificat d’immatriculation pour connaître la date de la première immatriculation. Par ailleurs, pour toute voiture que vous désirez acheter, vous devez toujours l’essayer avant de faire sortir le chéquier. C’est au volant que vous découvrirez le plus d’anomalies cachées. Vous pouvez découvrir les meilleurs véhicules sur hopauto.com.

Contrôler les papiers de la voiture

Lors de l’achat de votre voiture d’occasion par exemple, il est essentiel de vérifier le procès-verbal du contrôle technique. Ce contrôle technique doit avoir été réalisé, il y a moins de 6 mois pour les voitures qui ont plus de 4 ans. En outre, l’on doit vous fournir la carte grise originale barrée suivie de la mention « cédée ou vendue » avec la date de la cession et la signature du vendeur. Aussi, vous devez avoir le certificat de déclaration de cession et celui de non-gage de moins d’un mois.

A lire également : Comment immatriculer une voiture importée ?

Demandez également au vendeur les éventuelles factures de réparation et le carnet d’entretien de la voiture. Vous éviterez aussi les arnaques en exigeant une pièce d’identité du vendeur. Le nom qui s’y trouve doit correspondre à celui figurant sur le certificat d’immatriculation. Il faut aussi noter que les véhicules affichant des prix trop flatteurs ou attractifs sont à éviter, car la qualité a également son prix.

Autres points à considérer

Vous devez également vous assurer que le compteur du véhicule n’est pas trafiqué. À cet effet, vous devez comparer le kilométrage affiché au dernier enregistrement qui se trouve dans le carnet d’entretien. Vous pouvez également vérifier ce kilométrage sur Histovec. Il faudra aussi vérifier l’usure de la voiture à l’intérieur comme à l’extérieur. Le paiement ne devra pas être fait en espèce. Vous devez payer par transaction bancaire ou par virement sécurisé via une plateforme intermédiaire.