Musculation après 60 ans : quelques conseils à suivre pour en faire

Il est indéniable que la pratique du sport est une nécessité pour se maintenir en bonne santé. Toutefois, en tant que sénior, il est souvent difficile de réussir certains sports physiques. Cet état de choses s’explique par la perte de masse musculaire et la réduction du tonus musculaire qui survient au fil du temps. Mais, comment réussir à faire de la musculation après 60 ans ? Retrouvez ci-dessous quelques conseils pour s’entraîner sans grande difficulté.

Se fixer des objectifs

On dit souvent qu’il est plus facile de déterminer sa trajectoire si le but recherché est connu d’avance. Alors, chaque personne âgée de plus de 60 ans devrait se fixer des objectifs avant de commencer ou de renouer avec le sport. Cela vous permettra de trouver la motivation nécessaire pour pratiquer du sport.

A découvrir également : Bouton sur le téton : Causes et traitements

Néanmoins, sachez que rien ni personne ne doit vous mettre la pression. Vous êtes libre de fixer un petit objectif sur une longue période. Par exemple, vous pourriez choisir de développer vos muscles du bras sur une période de 12mois. Ici, ce qui compte le plus c’est le résultat et non la vitesse.

A découvrir également : Pourquoi l’huile de CBD est-elle si prisée et quels sont ses avantages 

S’entraîner à une fréquence modérée

Pour réussir dans une discipline sportive, il est important de s’entraîner régulièrement. Mais après 60 ans, il est clair que vous n’avez plus la même fougue, la même force physique qu’à 20 ans. De ce fait, il est judicieux de choisir le meilleur rythme en tenant compte de votre état physique et de vos capacités sportives actuelles.

Vous avez la possibilité de vous entraîner 3 à 4 fois par semaine. Avec ce rythme, il vous sera facile de vous reposer pleinement avant de participer aux prochaines séances. Ainsi, les risques de fatigue extrême, de douleurs accrues ou même de blessures physiques seront très faibles. Toutefois, vous pouvez faire de la musculation en association avec de l’endurance pour tonifier vos muscles et assouplir vos articulations.

Surveiller son alimentation

À un certain âge, il est conseillé de limiter la consommation d’aliments gras, sucrés et salés. En réalité, c’est grâce à votre alimentation que vous pourriez emmagasiner l’énergie nécessaire à la pratique de la musculation.

Cependant, il ne suffit pas seulement d’éviter les aliments gras, sucrés et salés pour réguler votre alimentation. En effet, un sénior actif doit obligatoirement :

  •       S’hydrater régulièrement par jour (2 à 3litres d’eau par jour) ;
  •       Manger beaucoup de fruits et légumes ;
  •       Faire 8 heures de sommeil ;
  •       Avoir des heures fixes pour manger ;
  •       Évitez de grignoter entre les repas ;
  •   Augmenter vos apports en nutriments, particulièrement en protéines (manger plus de viande, de poisson et de champignons).

Néanmoins, gardez à l’esprit qu’il est préférable de faire cuire la viande et le poisson à la vapeur, étant donné qu’il est conseillé de limiter les aliments gras.

Articles similaires