portail et clotures pour sécuriser son terrain

Comment sécuriser le terrain autour de sa maison ?

Les personnes qui vivent dans individuelle ont généralement un terrain plus ou moins grand autour de leur résidence. Tous les points d’accès sur la parcelle doivent être réfléchis pour sécuriser son habitation. Les enjeux ne sont pas les mêmes si le bien immobilier est dans un environnement urbain ou en pleine campagne. De plus, même si tous les particuliers sont face à un risque de cambriolage, toutes les régions françaises n’ont pas le même niveau de risque.

Voyons les éléments de sécurité à mettre en place selon la localisation de la maison. Nous vous donnons nos conseils pour vous aider à faire votre choix.

Pour une maison de ville

Dans le cas d’une maison en pleine ville avec une limite de terrain qui est souvent le trottoir. Les éléments pour  le sécuriser sont la mise en place d’un portail de taille assez haute pour éviter les intrusions. De plus, il sera conçu avec des panneaux occultant qu’une vue sur  la maison qui peut attirer les cambrioleurs.

Mais, on constate que les accès en pleine ville se font via un portillon, et que le portail est plutôt remplacer par une porte de garage. Les piliers du portillon avec ou sans accès véhicule seront plutôt fins. En effet, la place est limitée le long d’un trottoir en ville, on doit privilégier l’espace de passage et ne pas en perdre avec des piliers imposants.

L’autre partie à sécuriser est l’arrière jardin, on utilisera des clôtures résistantes et positionnées pour renforcer des points de passages depuis les habitations voisines ou via les toits.

Pour une maison située dans un lotissement

L’utilisation d’un portail et de clôtures sera différent pour un pavillon dans une zone pavillonnaire type lotissement. La hauteur du portail est plutôt de taille réduite ou moyenne, l’idée n’est pas forcément de sécuriser l’accès mais  de le délimité par rapport à la rue. Les piliers seront  peu imposants pour éviter un déséquilibre entre la taille du terrain et la taille du portail. En effet, la superficie des parcelles dans un lotissement est généralement réduite, quelques centaines de m2 maximum.

Au niveau des clôtures, il sera privilégié des modèles plutôt contemporains qui ont des propriétés occultantes mais pas à 100%. Ce sont des modèles avec des lames ou des panneaux ajourés. Là aussi elles servent plutôt comme un moyen de délimitation plus que de sécurisation.

De plus, certains lotissements privés ont un règlement de copropriété qui stipule le style et la couleur obligatoire des clôtures.

Pour une maison à la campagne

Il faudra prendre en compte s’il y a des voisins à proximité ou non pour choisir le bon niveau de sécurisation. En effet, il faudra savoir si on peut bénéficier d’un voisinage type voisins vigilants ou non. C’est important pour le choix des éléments pour clôturer le terrain. Evaluer le besoin de limiter la vision sur son terrain, sa maison.

Le choix du portail et des piliers

Les piliers devront être très résistants. Il est préférable d’avoir des piliers en pierre ou en béton que des solutions en métal ou en bois. Cela renforcera la sécurité par un meilleur scellement de la structure du portail et un renforcement anti effraction.

exemple de pilier en pierre

Pour le portail, le choix de la matière est important. Pour ceux qui vivent dans un château, un manoir ou un autre bien immobilier ou l’accès est loin de la demeure, non visible, on peut opter pour le style traditionnel en fer forgé.

Si on souhaite un portail sans possibilité de voir à travers, on pourra acheter un portail en bois, en PVC ou en aluminium. Il existe des modèles avec des panneaux pleins pour tous ces différents matériaux.

Par contre, le modèle doit avoir absolument une structure permettant de résister à une effraction par enfoncement.

Le choix des clôtures

Il faut savoir qu’à la campagne, les intrusions se font généralement par le jardin. Les cambrioleurs passent par l’arrière de la parcelle, c’est souvent facilement accessible par des champs voisins ou d’autres jardins non clos.

Pour cela il faut que les clôtures soient efficaces et donc suffisamment dissuasives. Il faut donc prendre en compte la hauteur ainsi que la résistante du modèle choisi. Tout en pensant au besoin, peut-être uniquement que sur une partie du périmètre du terrain, à des solutions occultantes.

On peut rajouter aux clôtures des accessoires de défense comme des pointes à l’extrémité d’un modèle en fer ou d’autres avec une configuration rendant le franchissement difficile.

pointe de protection pour clotures

Quand votre propriété à la campagne est une résidence secondaire, avec ces bonnes pratiques de sécurisation vous éviterez de mauvaises surprises en y retournant pour vos vacances.

Une mise en place d’un bon portail et de bonnes clôtures sur l’ensemble du pourtour de son terrain est un investissement important. Surtout si la superficie est de plusieurs milliers de m2. Mais, cela peut décourager certains délinquants.

Bien sûr, on peut coupler ces recommandations de sécurisation avec un véritable système de surveillance. Que cela soit via des webcams et une application ou un prestataire de télésurveillance, pour augmenter la sécurité de sa propriété à la ville ou à la campagne.