Actu

Quel carrelage pour un plancher chauffant ?

Le plancher chauffant peut s’avérer plus difficile à carreler que les surfaces ordinaires. Pour diverses raisons, notamment la dilatation et la rétractation du support de pose. Il est utile de bien choisir non seulement le matériel à utiliser pour carreler mais aussi la bonne technique pour poser le carrelage. Voici quelques conseils pour vous permettre de rendre votre plancher chauffant agréable à la vue et durable en même temps.

Les critères considérer

Le premier critère à considérer pour pouvoir poser du carrelage sur un plancher chauffant est la disposition d’une chape sèche. Pour cela, il vous faut laisser au moins trois semaines à la chape de se débarrasser complètement de l’humidité qui la caractérise avant d’entamer la pose du carrelage. Il faudra aussi augmenter le thermostat de chauffage pendant ce délai d’attente (lisez cette page pour avoir plus d’actualités).

Lorsque le temps de la pose approche, prévoyez 48 heures avant le début des travaux pour couper le chauffage de la maison. Vous ne le remettrez en marche que deux jours après la fin de la pose. Ceci étant, afin d’optimiser le résultat quant à la qualité de la colle et des joints.

Quel carrelage pour un plancher chauffant ?

La chape se doit aussi d’être entièrement lisse et propre pour pouvoir accueillir aisément les carreaux à poser dessus. Il faut aussi prévoir une surface plane avec un défaut de 7 mm maximum selon le résultat issu d’une règle de 2 m. Si tel n’est pas le cas, pensez à effectuer un ragréage pour uniformiser la surface avant de procéder à la pose de carrelage.

Enfin, il vous faut connaître les renseignements sur le revêtement de plancher chauffant selon son caractère : plancher chauffant à rayonnement électrique, à eau chaude ou réversible. Des textes règlementaires sont liés sur chacun d’eux (en savoir davantage sur le devis carreleur).

La pose du carrelage sur un plancher chauffant

La pose des carreaux sur un plancher chauffant suit à peu près les mêmes règles que sur une surface ordinaire. Selon le type de colle et de mortier utilisé, vous avez le choix entre un simple et un double encollage. A noter néanmoins que le double encollage reste intéressant pour assurer une plus longue durée du carrelage.

Il faut aussi choisir la bonne colle selon le format des carreaux. Les grandes dimensions nécessitent une colle spécifique, il faudra donc se renseigner auprès d’un spécialiste avant l’acquisition.

Vient ensuite la réalisation des joints qui nécessite une grande technicité. La largeur des joints doit être respectée pour assurer un bon résultat. Elle est d’au moins 4 mm. Il faut prévoir une largeur plus grande lorsque les carreaux sont en terre cuite. Ce qui implique une technique plus complexe qui est la réalisation de joints périphériques.

Enfin, si votre surface est prête, il ne vous reste plus qu’à poser délicatement les carreaux un à un en respectant l’alignement pour maintenir l’harmonie du revêtement.

A tous les coups, il s’agit d’un travail délicat qui nécessite les compétences d’un artisan carreleur. Aussi n’hésitez pas à faire appel à cet ouvrier pour mieux faire la pose de carreaux sur votre plancher chauffant. Il pourra aussi vous conseiller sur certains détails utiles qui peuvent vous échapper.

Partager cet article !