10 conseils pour obtenir votre permis de conduire

Aujourd’hui, il est très difficile de se passer du permis de conduire pour se déplacer. En effet, il est toujours plus confortable d’être installé dans sa voiture au chaud plutôt que d’être entassé dans les transports en commun. Même si ce n’est pas la solution la plus écologique qu’il soit, la voiture reste un indispensable dans la vie quotidienne. Avant de pouvoir conduire, vous devez toutefois obtenir votre précieux permis de conduire. Voici quelques conseils qui vous permettront de réussir l’épreuve pratique rapidement.

  1. Maîtriser le Code de la route

Avant de passer le permis, vous devez obtenir l’épreuve théorique : le Code de la route. L’examen consiste à répondre à un QCM de 40 questions. Vous devez valider 35 bonnes réponses pour le décrocher. Cet examen qui est souvent redouté ne se passe pas avant le permis pour rien.

A découvrir également : Tout savoir sur la résiliation d'assurance automobile

En effet, le test code de la route va vous apporter toutes les connaissances dont vous avez besoin pour circuler en toute sécurité. Vous y apprendrez notamment les panneaux, les règles de priorité, les distances de sécurité ou encore les dangers que vous pouvez rencontrer. Rappelez-vous constamment de tout ce que vous avez pu y apprendre pour les mettre en pratique sur la route.

  1. Bien choisir son moniteur

Vous allez passer plusieurs heures de formation avec un moniteur. Ce dernier doit avoir les qualifications et la patience nécessaire pour vous accompagner au mieux dans votre apprentissage. Le choix du moniteur est primordial dans votre formation. Vous devez bien vous entendre avec lui tout en gardant une certaine distance professionnelle. Celui-ci doit vous expliquer tout ce qui se passe autour de vous, garder son sang-froid et ne pas vous hurler dessus à la moindre erreur. Le moniteur doit faire preuve de pédagogie. N’hésitez pas à vous renseigner sur lui et à demander à en changer si vous ne vous sentez pas à l’aise avec lui.

Lire également : Comment identifier et réparer un problème ABS ?

  1. S’entraîner

Pour se présenter confiant le jour de l’examen, le candidat doit constamment s’entraîner. Il doit tout d’abord effectuer les 20 heures obligatoires, mais il peut aussi s’inscrire en conduite supervisée pour conduire en dehors des heures de cours. Ce système vous permet d’effectuer plusieurs milliers de kilomètres à côté d’une personne de votre entourage qui a son permis depuis au moins 5 ans. Vous gagnez de l’expérience et vous vous sentez plus à l’aise ensuite au volant.

  1. Demander des heures supplémentaires

Lorsque l’on s’inscrit pour obtenir le permis de conduire, on sait déjà d’avance que cela va coûter cher. Si vous demandez une date pour passer l’examen au bout de la 20e heure, il y a peu de chances de l’obtenir. Vous allez alors devoir reprendre plusieurs heures et payer des frais de dossier et de réinscription. Si vous ne vous sentez pas capable de passer l’examen avec un inspecteur à la fin de vos heures obligatoires, n’hésitez pas à en redemander d’autres. De toute façon, votre moniteur vous conseillera. Ne cherchez pas à faire des économies et écoutez-le.

  1. Poser des questions

Le moniteur n’est pas là que pour vous indiquer la direction et dormir sur le siège passager. Posez-lui toutes les questions qui vous passent par la tête, il vous répondra. Il n’y a aucune question bête. Si vous ne le faites pas sur l’instant, vous risquez de le regretter par la suite. Certaines réponses peuvent vous aider lors de l’examen final. Ce n’est pas l’inspecteur qui y répondra donc autant anticiper. Pensez également à le questionner sur le déroulement de l’examen, sur les suites et sur la gestion du stress. Il a l’habitude de gérer ce genre de situations.

  1. Réviser !

Ne vous présentez pas à l’examen avec juste votre talent pour la conduite. En effet, plusieurs points sont attribués sur les règles du Code de la route. De même, l’examinateur peut vous poser des questions techniques ou mécaniques. La révision est la meilleure façon d’anticiper. Tout est répertorié dans un livre que votre moniteur vous a remis au moment de l’inscription. Lisez-le attentivement.

  1. Repérer le circuit d’examen

Les examinateurs sont tenus de respecter des « circuits » lors des épreuves. Ce sont généralement toujours les mêmes et votre moniteur les connaît parfaitement. Demandez-lui de vous emmener sur ces circuits. Vous vous entraînerez alors en condition réelle comme si vous étiez à l’examen. Repérez tous les panneaux ou les intersections qui peuvent vous poser un problème. Est-ce qu’il y a une école dans le coin qui vous demandera de rester vigilant et de ralentir si vous passez l’examen pendant les heures de pointe ? Est-ce qu’il y a une priorité à droite ?

  1. Choisir une bonne date

Demandez une date uniquement lorsque vous vous sentez prêt. De même, il y a des périodes pendant lesquelles il est préférable de ne pas passer par le permis. Par exemple, si vous vivez en région parisienne, évitez de demander une date en pleine semaine à 16h30. Choisissez une date pendant les vacances scolaires, en fin de matinée ou en début d’après-midi pour ne pas se retrouver dans des situations de grande affluence.

  1. Canaliser son stress

Le stress peut vous faire faire n’importe quoi. Avant de vous présenter, vous devez apprendre à le gérer. Choisissez une méthode qui vous détend avant de monter dans la voiture. Il peut s’agir de parler à quelqu’un, de respirer profondément ou encore d’écouter de la musique. Rassurez-vous en vous disant que ce n’est pas une fatalité d’échouer. Vous aurez encore d’autres chances.

  1. Faire une bonne impression

L’examinateur va vous juger en quelques secondes. Il serait dommage qu’il pense que vous allez louper votre permis juste en vous regardant. Veillez à avoir une tenue propre et correcte. Saluez-le immédiatement en montant dans la voiture. Vérifiez qu’il a bouclé sa ceinture. Mettez votre portable sur silencieux pour éviter de vous distraire et de le laisser penser que vous allez répondre. En sortant de la voiture, remerciez-le et dites-lui au revoir.

Le permis de conduire est un examen souvent stressant. Toutefois, en suivant nos 10 conseils, il n’y a aucune raison pour que vous ne l’obteniez pas.

Articles similaires