Finance

Les formes de devis d’un avocat à Marseille

Pour payer un avocat, sachez que vous trouverez deux types de négociation. La première s’effectue en toute liberté entre le client et le cabinet. La seconde négociation reste réglementée. Dans les deux formes de paiement, sachez que les évènements imprévus qui surviendront avec la durée du procès peuvent entraîner une nouvelle renégociation. Le devis ne sera donc pas inchangeable dès lors que le procès n’a pas abouti.

Une négociation libre

Elle porte sur deux aspects : les honoraires de l’avocat et les frais de postulation. En matière d’honoraires, le devis doit mettre l’accent sur la nature de la prestation. Pour chaque action exercée, l’avocat peut apporter une tarification. Les honoraires varient alors d’un avocat à l’autre. Plusieurs facteurs influencent le montant qui sera fixé lors de la négociation libre. La complexité de l’affaire, la fortune du client et la notoriété du cabinet sont les éléments les plus importants.

Lorsque les honoraires sont contestés, la réclamation est faite auprès de l’ordre des avocats. En matière des frais de postulation, le montant varie selon que l’affaire est en première instance ou en appel. Dans tous les cas, la négociation peut avoir deux facteurs. La première repose sur la représentation de l’avocat devant le tribunal et la seconde peut prévoir une forte rémunération basée sur le résultat du procès.

Une négociation réglementée

Celle-ci s’opère lorsque les justiciables sont contraints de se présenter devant le juge avec un avocat. Dans la procédure de divorce, la présence d’un avocat est obligatoire et la loi encadre alors sa rémunération. En matière d’émoluments, vous trouverez deux types de paiement dans le devis d’avocat. Le premier est fixe alors que le second s’appuie sur la proportionnalité.

D’autres frais seront mentionnés pour la plaidoirie. Pour les montants réglementés, sachez que vous avez le droit d’effectuer une contestation lorsque vous constatez la non-conformité avec les exigences textuelles. De même, l’avocat peut aussi réclamer son droit au paiement. L’intervention du greffier est toujours nécessaire pour vérifier l’état de paiement lorsqu’un conflit naît entre l’avocat et son client. Lorsque l’avocat souhaite effectuer des actions qui ne rentrent pas dans le cadre de négociation, il doit informer son client.  

Un devis avocat divorce Marseille est fixe. Mais, il peut connaître des modifications lorsque le déroulement du procès le requiert. L’avocat peut donc être en mesure de réclamer son paiement en fonction des interventions effectuées. Ainsi, toute forme de contestation peut être résolue par l’intervention du greffier ou de l’ordre national des avocats.

Partager cet article !