Qui est le mari de Aya Nakamura ?

Aya Nakamura est une autrice-compositrice et interprète franco-malienne. Née à Bamako en mai 1995, elle fait carrière dans la musique depuis l’année 2014 en adoptant les genres RnB contemporain et afropop. Aya Nakamura, de son vrai nom Aya Danioko, a connu le succès peu de temps après la sortie de son album en 2017. Bien que la jeune chanteuse connaisse une vie professionnelle particulièrement épanouie, qu’en est-il de sa vie sentimentale ? D’ailleurs, qui est le mari de Aya Nakamura ? Les réponses dans cet article.

Vladimir Boudnikoff, le mystérieux mari de Aya

Aya Danioko, alias Aya Nakamura, mène une vie sentimentale particulièrement discrète. Cependant, ce n’est pas le même cas en ce qui concerne son quotidien. En effet, la jeune chanteuse franco-malienne a l’habitude de partager avec ses fans l’essentiel, et même certains détails sur sa vie privée. D’ailleurs, c’est dans cet esprit qu’elle a dévoilé le visage de l’homme qui partage actuellement sa vie. Il s’agit notamment de Vladimir Boudnikoff, le père du deuxième enfant de la chanteuse. À noter que Aya a gardé le silence sur sa vie sentimentale depuis sa rupture avec le rappeur Niska en octobre 2020.

A voir aussi : Les programmes télé à regarder l’après-midi

Un jeune producteur et réalisateur

Vladimir Boudnikoff est un réalisateur de clips loin d’être méconnu dans le domaine musical. Ayant collaboré avec de nombreux artistes à son actif, il est actuellement le producteur de Aya Nakamura qui n’est rien d’autre que son épouse.

Né en juillet 1988, Vladimir Boudnikoff est un producteur  français touche à tout. Se considérant comme un artiste pluridisciplinaire, il fait ses premiers pas dans l’univers de la musique à 18 ans. La première personnalité à lui offrir une opportunité est Mars Vlavo, membre éminent du collectif de rap français indépendant TimeBomb. Il est important de préciser que ce dernier compte dans ses rangs Booba et Oxmo Puccino. Le jeune Vladimir Boudnikoff va ainsi se faire une première expérience sur les clips de chanteurs indépendants en parallèle d’une formation de réalisateur et de chef opérateur. Suite à de nombreuses collaborations dans ce domaine, il se fait très vite une solide réputation. Et pour cause, il possède un style artistique affirmé, accompagné d’une facilité d’adaptation à tous les genres musicaux.

Lire également : Comment trouver un cadeau d'anniversaire ou de mariage ?

Une collaboration avec de nombreuses stars

Pour Vladimir Boudnikoff, la  collaboration avec de nombreux artistes indépendants a ouvert définitivement les portes du monde de la musique. Dans cette optique, il a endossé le rôle de producteur pour de nombreux artistes. Parmi eux, il y a Julian Klay qui vient du Val-de-Marne comme lui, mais aussi Oboy, le nouveau prodige du rap qui a récemment été disque d’or. De manière plus étonnante, Vladimir Boudnikoff a également travaillé pendant un temps avec Louane.

Il a ensuite atteint la notoriété et s’est fait connaître du grand public grâce à la production du clip « Pookie» de Aya Nakamura. Il s’agit d’une vidéo qui a déjà cumulé près de 262 millions de vues.  Cette collaboration particulièrement fructueuse a permis au producteur de se charger de la production de huit titres du dernier album de Aya Nakamura.

Une petite fille née suite à la collaboration

La rencontre de Vladimir Boudnikoff avec Aya Nakamura s’est fait lors de la collaboration du producteur avec le label studio Vova. La relation des deux tourtereaux a  ensuite été officialisée sur les réseaux sociaux en novembre 2020. En janvier dernier, la chanteuse a annoncé la naissance de leur fille sur son compte Instagram, une publication qui a été supprimée depuis.

Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff, un couple heureux ?

De nombreuses rumeurs ont circulé sur une énorme dispute entre le couple. Cependant, comme en 2020, la séparation entre le couple n’a pas duré longtemps. En réalité, Vladimir Boudnikoff n’a pas hésité à publier sur les réseaux que le couple allait bien. Il a également précisé qu’il n’y avait rien de grave et qu’il n’y avait pas d’arme à feu sur les lieux.

Articles similaires