Le timesharing : qu’est-ce que c’est?

Le timesharing : qu’est-ce que c’est?

Pour relaxer et vous évader, rien de tel que de quitter votre résidence principale durant les vacances! Cependant, il est possible que vous n’ayez non seulement pas les moyens d’investir dans une résidence secondaire mais également que vous ne vouliez pas augmenter la charge relative aux travaux d’entretien. De ce fait, avez-vous pensé au timesharing? Mais de quoi s’agit-il exactement? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce processus? Voici quelques informations pour vous éclairer.

Le timesharing: qu’est-ce que c’est?

Le timesharing ou vacances à temps partagé a vu le jour dans les années 1960 en France. Plus explicitement, sachant que de nombreuses personnes ne peuvent pas se permettre d’investir dans l’achat d’une résidence secondaire, il s’agit alors d’acquérir un droit de jouissance sur une propriété. En ce sens, vous ne faîtes non pas l’acquisition de murs mais plutôt un investissement dans des parts d’une société. À ce stade, il existe alors différents types de contrats. En effet, bien que ces derniers s’étendent généralement sur une durée de 10 ans, il vous est soit possible de jouir d’un même logement à période fixe durant l’année ou alors d’opter pour le principe d’achat de points vous permettant alors d’accéder à des condominiums neufs situés dans diverses localités.

Le timesharing: les avantages et les inconvénients

Le timesharing représente une alternative de choix pour les personnes qui ne peuvent pas ou qui ne veulent pas investir dans l’achat d’une résidence secondaire. En effet, en adhérant à un tel concept, vous pourrez vous évader de votre quotidien en occupant un logement et un environnement qui vous est familier. Par ailleurs, notez que ces hébergements sont généralement de haut prestige, aussi, ils sont non seulement parfaitement équipés (électroménagers, système de communication…) mais présentent également de nombreuses commodités (saunas, piscines…). À cela se rajoute des avantages économiques. En effet, bien que la cotisation financière demandée pour accéder à un tel bien immobilier soit fonction des dimensions du logement, de sa localisation et de la période d’occupation dans l’année, elle demeure inférieure au prix d’achat de la propriété. Qui plus est, contrairement à une chambre d’hôtel ou à la location d’un chalet, votre contrat vous protège des augmentations liées à l’inflation. Cela étant, quelles sont alors les contraintes du timesharing?

Notez tout d’abord que ce concept est limité en termes de flexibilité; votre semaine d’occupation des lieux étant préalablement définie dans le contrat. Qu’adviendrait-il alors si vous ne pouviez pas profiter de votre droit de jouissance durant une saison ou même plusieurs? Il vous est bien entendu possible de louer le bien immobilier mais étant alors responsable de l’entretien et des éventuels sinistres, cela pourrait représenter une contrainte. Rompre le contrat, est-ce possible? Certainement mais ce processus est non seulement complexe mais également très onéreux dans la mesure où vous devez faire appel aux services d’un avocat pour une action en justice.

En résumé, il est certain que le timesharing est un concept intéressant pour les personnes qui désirent passer des vacances dans un environnement confortable et familier. Toutefois, notez que pour accéder aux droits de jouissance sur une propriété, des cotisations annuelles vous seront imposées et cela pour une période déterminée. Aussi, avant de signer tout contrat, il demeure primordial d’analyser les avantages et les inconvénients de ce mode de vacances.