Quelle préparation pour devenir avocat ?

Quelle préparation pour devenir avocat ?

Tout d’abord l’avocat est un professionnel du droit et de la justice. Son objectif étant de remplir trois rôles principaux qui sont celui de conseiller, celui de concilier et celui de défendre tous les jours les particuliers ou les entreprises, que ce soit d’ordre privé ou professionnel. Il doit donc assister ses clients dans toutes les étapes d’une négociation, d’une procédure ou d’un autre moyen de règlement d’un litige. En effet l’avocat par ses conseils peut intervenir bien avant les procédures et permettre d’éviter un procès.

La préparation, le CAPA

Prenons la voie universitaire traditionnelle, après l’obtention du baccalauréat vous devrez intégrer une faculté de droit. Vous pourrez passer l’examen d’entrée à l’école des Avocats organisé par un Institut d’Etudes Judiciaires (IEJ) seulement après 4 ans d’études et l’obtention d’un Master 1. Plusieurs candidats à l’examen feront une année de préparation facultative afin d’augmenter ses chances à la réussite de cet examen sélectif.

Une fois admis à l’examen, le candidat pourra alors intégrer l’Ecole des Avocats. La formation est divisée en deux années civiles et répartie en trois phases de six mois chacune :

  • Théorique, composer de cours dispensés dans la même école.
  • Pédagogique, appelé Projet Pédagogique Individuel (PPI), où le candidat réalisera un stage avec un professionnel juridique autre qu’un avocat.
  • Intégration à un Cabinet d’Avocats afin de mettre un terme à la formation.

Tout cela demande donc environ six années d’études et de stages. Ensuite il vous faudra réussir l’examen final organisé directement dans l’enceinte de l’Ecole des Avocats. A la fin de cette formation, désormais diplômé du Certificat d’Aptitude à la profession d’Avocat et après avoir prêté serment devant une cours d’appel vous pourrez alors solliciter votre inscription à un Barreau.

Il existe une autre voie que la voie Universitaire, il existe la voie professionnelle qui concerne les personnes qui ont exercé durant plusieurs années au sein de l’ordre juridique. Effectivement l’accès à la profession d’Avocat est aussi ouvert à certains professionnels qui justifient de leur expérience pendant une durée déterminée. Si le candidat répond donc à ces critères, il sera dispensé de la formation théorique et du CAPA soulignés auparavant. Il devra tout de même passer un examen en matière de déontologie et de réglementation professionnelle.

Cela dit, pour son inscription au Barreau il subira une étude stricte de sa demande par le Conseil de l’Ordre qui déterminera sa validité et la réalité de ses acquis.

Enfin, cela va de bon sens, un futur ténor du barreau est dans l’obligation de présenter un casier judiciaire totalement vide.